Chaudière gaz ou pompe à chaleur : quel appareil choisir ?

Rédigé par Chloé Sarda

Publié le 17 juin 2024, mis à jour le 1 juil. 2024

Besoin de conseils pour renouveler votre pompe à chaleur ?
  1. 1. Définition de la chaudière gaz
  2. 2. Portrait-robot de la pompe à chaleur
  3. 3. L'équipement et le logement pris en compte pour la comparaison
  4. 4. Les critères économiques pour choisir entre pompe à chaleur et chaudière à gaz
  5. 5. 1 — Le prix d'achat de l'équipement
  6. 6. Prix d'achat de la chaudière à gaz
  7. 7. Prix d'achat de la pompe à chaleur
  8. 8. 2 — Le coût de l'énergie
  9. 9. Le coût de l'énergie pour la pompe à chaleur
  10. 10. Coût énergétique de la chaudière gaz
  11. 11. 3 — Le coût d'installation de l'appareil
  12. 12. Chaudière à gaz versus pompe à chaleur en 4 critères techniques
  13. 13. 1 — Le rendement énergétique de l'appareil
  14. 14. 2 — Les conditions et le confort d'utilisation
  15. 15. 3 — L'aspect écologique de l'équipement
  16. 16. 4 — Les modalités de pose de l'appareil
  17. 17. 5 — La compatibilité avec les anciens radiateurs
  18. 18. Les aides financières à l'installation d'une PAC ou d'une chaudière gaz
  19. 19. Notre solution : la PAC la pompe à chaleur couplée à une chaudière

Le moment du remplacement de votre chaudière est venu ? Dans un contexte où les prix de l’énergie flambent, quel système de chauffage choisir pour maximiser les économies ? Cet article a pour but de vous aider dans votre choix d’appareil, entre chaudière gaz ou pompe à chaleur. Nous explorons des critères tels que le prix d’achat, le coût de l’énergie ou les aides financières.

Définition de la chaudière gaz

Une chaudière gaz est un système, comme son nom l’indique, qui utilise le gaz comme combustible : gaz naturel, propane ou butane. Selon leur disposition, il existe deux différents types de chaudière à gaz : les chaudières murales et les chaudières au sol.

On distingue aussi différentes technologies de chaudières :

La chaudière gaz à condensation utilise la chaleur contenue dans la fumée. Elle récupère la vapeur d’eau émise lors de la combustion afin de préchauffer l’eau. Ce type de chaudière peut atteindre 110 % de rendement (énergie délivrée/énergie consommée). On retrouve des chaudières murales gaz à condensation et des chaudières gaz à condensation au sol.

La chaudière gaz basse température diffuse l’eau dans les circuits de chauffage à une température plus basse que les chaudières classiques (40° contre 90°). La température minimale étant limitée, les fumées sont rejetées à plus basse température, ce qui garantit un meilleur rendement (jusqu’à 90 %). Bien que dite “basse”, la température garantit un confort de qualité.

Demandez conseil à un expert certifié pour choisir votre chaudière

MonChauffagistePrivé vous garantit le bon choix de chaudière niveau confort et durabilité pour faire des économies d’énergie.

Portrait-robot de la pompe à chaleur

Une pompe à chaleur (PAC), est un système de chauffage qui exploite la chaleur extérieure disponible. Elle l’utilise pour chauffer l’intérieur de votre maison ou produire l’eau chaude sanitaire, même si la température extérieure thermique est faible.

Il existe différents modèles de pompe à chaleur.

La pompe à chaleur aérothermique est la première grande catégorie. Elle puise la chaleur dans l’air ambiant à l’intérieur et extérieur du logement. Elle comprend la pompe à chaleur air-air (appelée aussi climatisation) et lpompe à chaleur air-eau. Elles transfèrent la chaleur au logement via différents équipements (ventiloconvecteurs, plancher chauffant, radiateurs hydrauliques).

La pompe à chaleur géothermique est la seconde technologie. Elle utilise la chaleur du sous-sol. Cette catégorie comprend d’abord la PAC sol-eau. Elle capte la chaleur grâce à des capteurs enfouis dans le sol (horizontaux ou verticaux). L’autre PAC géothermique est la PAC eau-eau. Elle exploite la chaleur des nappes phréatiques. Ces deux types de PAC diffusent la chaleur dans votre logement par un plancher chauffant ou des radiateurs.

Envie de calculer le montant de vos aides financières ?

Estimez vos aides en quelques clics avec le simulateur MonChauffagistePrivé

L'équipement et le logement pris en compte pour la comparaison

Comparer un système de chauffage avec un autre suppose l’utilisation de paramètres identiques. Pour simplifier, prenons comme exemple une maison de 100 m² aux normes RT 2012. La maison est équipée d’un système de chauffage central.

Les émetteurs de chaleur sont des radiateurs à eau. Le système de production d’eau chaude existant est conservé (ballon électrique 200 litres). La pompe à chaleur envisagée est une PAC air eau. La chaudière gaz est à condensation.v

Les critères économiques pour choisir entre pompe à chaleur et chaudière à gaz

Vous faites votre choix à partir de critères de prix ? Pour faire le bon choix entre la pompe à chaleur ou la chaudière gaz, ajoutez deux critères. Vous tiendrez compte du prix d’achat, du coût de l’énergie et des frais d’installation. La chaudière à gaz arrive en tête.

1 — Le prix d'achat de l'équipement

Le prix d’achat est le paramètre utilisé en premier par les ménages. En considérant uniquement cette dimension, la chaudière à gaz est l’équipement qui arrive en tête. La pompe à chaleur est un système techniquement plus complexe, donc plus cher.

Prix d'achat de la chaudière à gaz

Du point de vue du prix d’achat, la chaudière à gaz est un appareil de chauffage plein d’avantages. Pour une maison de 100 m² RT 2012, une puissance de 10 à 20 kW convient. Les prix moyens de ces chaudières varient de 2 800 à 4 800 euros.

Prix d'achat de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur se trouve sur la deuxième place du podium. Pour une maison de 100 m², la puissance de la pompe à chaleur doit être de 4 à 6 kW. Les prix varient de 4 700 à 6 800 euros, sans production d’eau chaude.

2 — Le coût de l'énergie

La recherche d’un équipement de chauffage doit également tenir compte des prix du gaz et de l’électricité. En zone tempérée la consommation de la maison se situe entre 8 000 et 15 000 kWh selon le système de chauffage installé. Le coût annuel de l’énergie pour la PAC ou la chaudière gaz est assez proche.

Le coût de l'énergie pour la pompe à chaleur

Une pompe à chaleur air-eau présente un rendement énergétique élevé. La consommation électrique annuelle moyenne d’une pompe à chaleur est de 4 100 kWh. Au prix réglementé de 0,26 €/kWh, la facture de la consommation électrique annuelle s’élève à 1 066 € TTC.

Coût énergétique de la chaudière gaz

La consommation moyenne de la chaudière gaz à condensation est de 9 600 kWh. Selon la commission de régulation de l’énergie (CRE), le prix moyen du kWh de gaz au 1er semestre 2024 est de 0,12 €. Le coût total de la consommation d’énergie de la chaudière gaz est de 1 152 € TTC.

3 — Le coût d'installation de l'appareil

Le coût d’installation d’un équipement de chauffage dépend de la configuration des lieux. Par conséquent, les tarifs peuvent varier fortement. Toutefois, retenez les éléments suivants à titre d’illustration :

Type d’équipement Forfait d’installation
Pompe à chaleur air eau de 2 500 à 4 500 euros
Chaudière gaz murale à condensation de 550 à 1 100 euros
En quête de l’équipement idéal tout en réalisant des économies ?

Essayez notre simulateur MonChauffagistePrivé

Chaudière à gaz versus pompe à chaleur en 4 critères techniques

Choisir entre la pompe à chaleur ou la chaudière gaz suppose aussi de comparer l’aspect technique. Le rendement énergétique est le critère majeur. De ce point de vue, la PAC est l’appareil à privilégier. Toutefois, l’étude des conditions d’utilisation, d’installation, l’examen des aspects écologiques et d’autres paramètres sont nécessaires.

1 — Le rendement énergétique de l'appareil

Le rendement d’une chaudière gaz à condensation se situe entre 100 et 110 %. Celui de la pompe à chaleur air eau est bien meilleur. Elle garantit un rendement énergétique excellent : pour 1 kWh d’énergie consommée, elle en restitue 4 à 5 :

 

  • rendement moyen chaudière gaz : 105 % ou 1,5 ;
  • rendement moyen PAC air eau : 4,5.

 

Avec 1 kW d’électricité, la PAC produit 4,5 kW de chaleur. La chaudière à gaz en fournit 1,5.

2 — Les conditions et le confort d'utilisation

Ce comparatif entre les deux équipements est multifactoriel. La présentation sous forme de tableau facilitera la compréhension :

Critère de comparaison Pompe à chaleur air eau Chaudière gaz à condensation
Espace occupé par l’équipement 2 m² à l’extérieur < à 1 m² à l’intérieur
Niveau sonore en fonctionnement Bruit de l’unité extérieure Fonctionnement silencieux
Domotisation de l’équipement Possible Possible
Entretien Nécessite la vérification périodique du circuit de fluide frigorigène. Risque d’encrassement de l’échangeur si eau trop calcaire.

3 — L'aspect écologique de l'équipement

La pompe à chaleur air eau est l’équipement le plus écologique des deux. Son fonctionnement s’appuie sur l’utilisation d’une énergie renouvelable. Elle prélève les calories dans l’air ambiant pour chauffer le logement. Elle n’émet pas directement de CO₂.

Lors de la combustion du gaz, la chaudière à condensation rejette du CO₂. De plus, le gaz est une énergie fossile non renouvelable. Toutefois, certains fournisseurs d’énergie proposent du gaz vert dans leur offre.

4 — Les modalités de pose de l'appareil

Quel est l’appareil le plus facile à poser ? Le prix de l’installation est un indicateur. La chaudière à gaz semble être l’équipement le plus facile à installer. C’est particulièrement vrai en cas de remplacement d’une chaudière fioul ou gaz ancienne génération.

Cependant, une étude approfondie de la situation doit être faite. En effet, la pompe à chaleur est parfois une solution lorsque l’espace intérieur doit être libéré. Des modèles sans unité intérieure existent.

5 — La compatibilité avec les anciens radiateurs

Faut-il changer ses radiateurs pour installer une PAC ? C’est préférable si vous optez pour une pompe à chaleur basse température. Si vous souhaitez utiliser vos radiateurs en fonte avec votre PAC, il faudra privilégier un modèle haute température, au prix plus élevé. La logique est la même avec la chaudière à gaz.

Les aides financières à l'installation d'une PAC ou d'une chaudière gaz

La chaudière gaz à condensation arrive en tête, en tenant compte uniquement des prix d’achat et du coût d’installation.

Cependant, en 2024, ce système de chauffage ne bénéficie plus d’aides à l’installation. Ce n’est pas le cas de la pompe à chaleur. Les aides de MaPrimeRénov’ décarbonation varient de 3 000 à 5 000 € (selon vos revenus).

Ce dispositif d’aides financières vous permet d’ajouter des travaux d’isolation thermique. Le tableau fournit quelques exemples de travaux et des aides MaPrimeRénov’ décarbonation correspondantes :

Types de travaux d’isolation Aides financières MaPrimeRénov’ décarbonation
Isolation thermique du logement par l’extérieur (murs) 40 à 75 €/m²
Isolation thermique du logement par l’intérieur (murs) 15 à 25 €/m²
Isolation thermique des menuiseries en remplacement de simples vitrages 40 à 100 €/équipement
Besoin de déterminer le montant de vos aides financières ?

Notre solution : la PAC la pompe à chaleur couplée à une chaudière

Une pompe à chaleur ou une chaudière à gaz ? Afin de bien réaliser votre projet de chauffage, nous vous proposons une solution harmonieuse. Elle diminue votre consommation en faisant des économies d’énergie : la pompe à chaleur.

La pompe à chaleur est considérée comme un générateur très performant. C’est un système à énergie renouvelable puisqu’il puise gratuitement des calories contenues dans l’air. La chaudière, elle, possède une grande performance de chauffage, mais l’énergie gaz est précieuse et non renouvelable.

Couplée à une chaudière, la PAC fonctionnera plus fréquemment lors de températures extérieures hivernales douces. Elle fournit un régime de température de chauffe maximum de 50°. Quand la température extérieure passe en dessous de 5°, la chaudière prend la relève.

Si vous cherchez un appareil performant à prix compétitif, nous proposons différentes solutions. N’hésitez pas à consulter nos offres d’installation de pompes à chaleur ou de chaudière à gaz générant de réelles économies d’énergies.

Chloé Sarda, Chef de Projet ENR, Direction Technique Proxiserve

Plus de 10 ans d’expérience en management de projets chez différents acteurs de l’énergie et du service à l’habitat. Après plusieurs années de responsabilité d’un centre de profit régional, elle s’occupe actuellement du développement de l’activité Pompes à Chaleur chez Proxiserve.

8,7/10 etoiles

8,7/10 sur plus

96146 avis

8,7/10 sur plus sur 96146

Prix d'un appel local