Nous contacter au : 09 72 72 10 72 (Prix d'un appel local)
Quelle pompe à chaleur choisir ? 2022-06-14T08:21:18+00:00

Quelle pompe à chaleur choisir ?

choix pompe à chaleur

Vous souhaitez installer une pompe à chaleur chez vous ? Très bonne idée ! La PAC (pompe à chaleur) présente de nombreux avantages : économies d’énergie, confort, respect de l’environnement… Mais, alors quelle pompe à chaleur choisir ? Découvrez notre guide complet pour vous aider à faire le bon choix.

1. Le fonctionnement de la pompe à chaleur

Avant de savoir quelle pompe à chaleur choisir, il est nécessaire de s’intéresser au fonctionnement de ce type d’appareil. De manière générale, le fonctionnement de la pompe à chaleur est permis grâce aux énergies renouvelables. En effet, la PAC se serre des calories contenues dans l’air extérieur, dans la terre ou dans l’eau souterraine pour assurer son fonctionnement. Selon les cas, elle peut assurer le chauffage, le rafraîchissement ou la production d’eau chaude de votre habitation.

6 étapes pour comprendre le fonctionnement de la pompe à chaleur 

  1. Un fluide frigorigène contenu dans la PAC absorbe l’énergie contenue dans l’air, l’eau ou la terre. 
  2. Avec la température et la pression, le fluide se transforme en vapeur grâce à un évaporateur
  3. Un compresseur se charge ensuite de comprimer la vapeur pour assurer sa montée en température.
  4. La chaleur produite intègre ensuite le circuit de chauffage de votre maison. 
  5. Le fluide refroidit, redevient liquide et retrouve son état initial grâce à l’action d’un détendeur
  6. Un nouveau cycle de chauffage peut alors commencer.

2. Quel type de pompe à chaleur choisir ?

Il existe différents types de pompes à chaleur pour le chauffage ou la production d’eau chaude sanitaire que l’on peut regrouper en deux familles : 

  • Les pompes à chaleur géothermiques puisent la chaleur dans le sol de votre jardin ou dans l’eau souterraine.

  • Les pompes à chaleur aérothermiques (air-eau ou air-air) puissent la chaleur directement dans l’air. Elles sont les plus couramment utilisées, car elles sont souvent moins contraignantes à installer.

Zoom sur les PAC aérothermiques

Vous ne savez pas quelle pompe à chaleur choisir ? Quelle différence entre la pompe à chaleur Air-Eau et Air-Air ? Voici un comparatif des avantages et des inconvénients des deux systèmes qui devrait vous aider à faire votre choix.

La pompe à chaleur Air-Air

La pompe à chaleur Air-Air utilise l’air extérieur comme source d’énergie principale. L’appareil transforme ainsi les calories contenues dans l’air extérieur pour diffuser de l’air chaud dans votre logement par le biais d’un système de ventilation.

Les avantages de la PAC Air-Air

  • C’est la moins chère des PAC.
  • Elle est adaptée aux habitations chauffées par radiateurs électriques, car elle ne nécessite pas de circuit de chauffage central.
  • La PAC Air-Air est modulable pièce par pièce et peut être contrôlée à distance.
  • Elle est réversible et peut assurer le rafraîchissement de votre logement.
  • La pompe à chaleur Air-Air est équipée de filtres qui permettent d'assainir l’air ambiant.
  • Son installation est facile.

Les inconvénients de la PAC Air-Air 

  • Elle ne peut pas assurer la production d’eau chaude sanitaire.
  • Un chauffage d’appoint complémentaire est nécessaire, car elle ne couvre pas tous vos besoins.
  • Elle peut être bruyante.
  • La PAC Air-Air n’est pas éligible à toutes les aides financières disponibles.

La pompe à chaleur Air-Eau

La pompe à chaleur Air-Eau est un système de chauffage qui utilise les calories de l’air extérieur pour chauffer l’eau de votre circuit de chauffage. La diffusion de la chaleur se fait alors généralement grâce à des radiateurs ou un plancher chauffant.

Les avantages de la PAC Air-Eau

  • La PAC Air-Eau est moins coûteuse que dans les pompes à chaleur géothermiques.
  • Elle peut produire à la fois le chauffage et l’eau chaude sanitaire (selon les cas).
  • La pompe à chaleur Air-Eau peut s'intégrer dans un circuit de chauffage existant.
  • Facile à installer, elle peut facilement être reliée à votre chauffage central.
  • Elle apporte un confort optimal et offre une régulation pièce par pièce.
  • La PAC Air-Eau peut être réversible et assurer le rafraîchissement de votre logement.

Les inconvénients de la PAC Air-Eau

  • Comme toute PAC, elle peut être bruyante.
  • Un chauffage d’appoint et de relève est nécessaire.

3. Quelle puissance pour la pompe à chaleur ?

Pour savoir quelle pompe à chaleur choisir, il faut connaître la puissance dont vous avez besoin. Pour votre confort comme pour vos économies, le bon dimensionnement de votre PAC est essentiel. 

En effet, une pompe à chaleur trop puissante impliquerait un coût d’achat et d’installation plus importants. Votre pompe à chaleur ne pourrait pas fonctionner de manière optimale, en multipliant les cycles marche-arrêt, ce qui pourrait réduire ses performances et sa durée de vie. À l’inverse, un sous-dimensionnement limiterait vos économies d’énergie, car elle impliquerait une utilisation plus importante de votre chauffage d’appoint.

Avec Mon Chauffagiste Privé, bénéficiez de l’intervention gratuite d’un professionnel certifié à votre domicile :

 

Comment dimensionner une pompe à chaleur ? 

Pour dimensionner la pompe à chaleur dont vous aurez besoin, vous devez tout d’abord réaliser une étude thermique de votre logement. Il est impératif de faire appel à un professionnel pour évaluer les déperditions thermiques de votre maison ainsi que ses besoins calorifiques.

À l’aide d’un logiciel de calcul, il va ainsi s’intéresser à plusieurs caractéristiques de votre habitation, telles que :

  • Son volume ; 
  • Son niveau d’isolation (coefficient de construction) ; 
  • La température souhaitée et vos habitudes de consommation ;
  • La température de base de votre lieu d’habitation ;
  • Vos besoins pour la production d’eau chaude sanitaire selon les cas.

À la suite de ses calculs, le professionnel pour dire quelle pompe à chaleur choisir pour vous assurer des économies d’énergies importantes.

Le rendement d’une pompe à chaleur

Pour savoir quelle pompe à chaleur choisir, il est essentiel de s’intéresser au rendement de l’équipement. Ce dernier traduit son efficacité et sa performance. De manière générale, la pompe à chaleur vous offre un rendement permettant de générer 50 à 60 % d’économies d’énergie (source : Afpac – Association Française pour la Pompe à Chaleur).

Le COP (coefficient de performance)

Pour connaître le niveau de performance de votre future pompe à chaleur, il faut s’intéresser à son COP (coefficient de performance). Le COP vous indique le rapport entre la quantité de chaleur produite par la PAC et l’énergie qu’elle consomme pour fonctionner dans des conditions précises. Plus le COP est élevé et plus la pompe à chaleur est performante. Ainsi, une pompe à chaleur avec un COP de 5 produit 5 fois plus de chaleur qu’elle ne consomme d’électricité pour fonctionner. En général, il est recommandé de choisir une pompe à chaleur avec un COP d’au moins 3,5. 

L’ETAS (efficacité énergétique saisonnière)

L’efficacité énergétique saisonnière de votre pompe à chaleur est une autre donnée de performance intéressante à prendre en compte. Elle traduit le rendement global de l’appareil sur toute la saison de chauffe et s’exprime en %. Dans le cas d’un système de chauffage utilisant les énergies renouvelables, comme c’est le cas de la pompe à chaleur, l’ETAS est supérieure à 100 %. Pour les pompes à chaleur aérothermiques, on constate une efficacité énergétique saisonnière très importante, allant de 110 à 130 %.

4. Quelle marque de pompe à chaleur choisir ?

De nombreux fabricants d’équipements de chauffage proposent aujourd’hui des gammes de pompes à chaleur. Avec Mon Chauffagiste Privé, profitez de la qualité et de la fiabilité des marques de pompes à chaleur Hitachi, Viessmann et Atlantic.

Logo de la marque de pompe à chaleur Atlantic

Atlantic

Vous cherchez une pompe à chaleur fabriquée en France ? Nous vous conseillons de vous orienter vers la marque Atlantic. En effet, les unités intérieures et extérieures des PAC Alféa et Loria Atlantic sont fabriquées dans le nord de la France. La marque Atlantic propose une gamme de produits robustes, fiables et élaborés selon des critères d’excellence reconnus sur le marché.

Logo de la marque de pompe à chaleur Hitachi

Hitachi

Hitachi est un fabricant japonais (2e mondial du secteur de la pompe à chaleur). La marque propose des pompes à chaleur d’un très haut niveau de qualité, avec un fonctionnement garanti jusqu’à -20°C. 

Logo de la marque de pompe à chaleur Viessmann

Viessmann

La marque Viessmann produit différents types de solutions de chauffage (chaudière, chauffage au bois… ) et notamment des pompes à chaleur. Cette entreprise allemande propose des produits alliant performance, design et discrétion. Par ailleurs, certaines gammes de la marque sont conçues en Allemagne et en France.

5. Quel prix pour une pompe à chaleur ?

En fonction de la technologie choisie, de la puissance, du rendement, des fonctionnalités de l’appareil ainsi que de la marque et du modèle de la pompe à chaleur, les prix varient fortement. Ainsi, pour une maison de 100 m2, comptez entre 7 000 et 12 000 € pour l’achat d’une PAC Air-Air et entre 9 000 et 15 000 € pour une PAC Air-Eau. 

Très performante, la pompe à chaleur est donc un système de chauffage qui peut s’avérer assez onéreux à l’achat. Cependant, n’oubliez pas de prendre en compte les économies d’énergie réalisables sur le long terme. Par ailleurs, de nombreuses aides financières peuvent vous permettre de limiter cet investissement.

6. Pompe à chaleur : quelles aides pour l’installer ?

L’acquisition d’un équipement de chauffage utilisant les énergies renouvelables, comme la pompe à chaleur, est encouragée par les pouvoirs publics. À ce titre, plusieurs aides financières peuvent vous être accordées dans le cadre de l’installation de votre pompe à chaleur. Découvrez dès à présent les incitations fiscales et les aides disponibles.

  • MaPrimeRénov’ (pour les ménages modestes et très modestes) ;
  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (pour les ménages intermédiaires) ;
  • Les aides des distributeurs d’énergie (CEE – Certificat d’Économies d’Énergie);
  • Les aides de l’Anah ;
  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • Le taux de TVA réduit à 5,5 %.
En savoir plus sur les aides financières disponibles pour pour les pompes à chaleur.
 

Avec Mon Chauffagiste Privé, déterminez en quelques minutes le montant des aides qui peuvent vous être accordées dans le cadre de votre achat de pompe à chaleur :

7. Où installer une pompe à chaleur ?

L’unité extérieure 

De nombreux éléments sont à prendre en compte pour savoir où installer l’unité extérieure de votre pompe à chaleur : 

  • Les conditions météorologiques : l’unité extérieure ne doit pas être placée sous un toit car elle pourrait être recouverte de neige ou de glace lors des intempéries. De même, elle doit être protégée du vent.
  • L’orientation : il est conseillé d’éviter de placer votre pompe à chaleur au nord et de préférer une face ensoleillée.
  • Les nuisances sonores : comme vu précédemment, la pompe à chaleur est un équipement bruyant. L’unité extérieure doit donc être installée de manière à ne pas déranger vos voisins. 
  • L’esthétique : il est préférable d’installer votre pompe à chaleur dans un endroit un peu à l’écart de votre terrain pour ne pas gâcher la vue de votre jardin.

L’unité intérieure

L’unité intérieure de votre pompe à chaleur doit idéalement être installée dans une pièce isolée de votre maison (garage, buanderie…) et loin de vos chambres. Ainsi, vous limitez les risques de gêne sonore. 

8. Pompe à chaleur réversible : comment ça marche ?

Certaines pompes à chaleur sont munies d’un dispositif qui leur permet de puiser des calories présentent dans le logement pour les rejeter à l’extérieur. On parle alors de pompe à chaleur réversible. L’été, ce type de pompe à chaleur permet ainsi de réduire la température intérieure de 3 à 4°C.

9. En résumé : Pourquoi acheter une PAC ?

Vous hésitez encore à installer une pompe à chaleur chez vous ? Voici un résumé de tous les avantages de ce type d’équipement. 

Une énergie propre, gratuite et inépuisable 

La pompe à chaleur est un équipement de chauffage thermodynamique à énergie renouvelable. En utilisant l’air, l’eau ou encore le sol pour fonctionner, elle se sert d’une énergie propre et renouvelable pour assurer le chauffage de votre maison. Ces sources d’énergie, totalement gratuites, permettent un chauffage plus respectueux de l’environnement.

Des économies d’énergie importantes

De par son fonctionnement, la pompe à chaleur est une solution de chauffage vous assurant des économies d’énergie importantes. Elle permet ainsi de diviser par 3 voire 4 vos dépenses de chauffage en comparaison avec un chauffage avec des radiateurs électriques classiques (source : INC – Institut National de la Consommation).

Des aides financières pour l’achat d’une pompe à chaleur

Il existe de nombreuses incitations financières pour vous permettre de financer l’achat de votre pompe à chaleur Air-Eau (MaPrimeRénov’, aides de l’Anah, crédit d’impôt, aides des distributeurs d’énergie…). Certaines de ces aides peuvent en plus être cumulables. Votre investissement de départ est ainsi réduit. Maintenant que vous savez pourquoi acheter une pompe à chaleur, vous souhaitez peut-être savoir comment choisir votre PAC, en fonction de votre situation précise. Poursuivez votre lecture avec nos autres critères pour déterminer les modèles aérothermiques ou géothermiques correspondant le mieux à votre projet.

10. Comment choisir sa pompe à chaleur pour une construction neuve ?

Vous vous demandez quelle pompe à chaleur choisir pour une nouvelle maison ? La réponse dépend de plusieurs critères. La taille de votre terrain, la nature du sol, le budget pour vos travaux d’installation de PAC, ou encore vos préférences en matière de confort thermique définiront votre choix final.

Quels sont les avantages des pompes à chaleur aérothermiques pour une construction neuve ?

Les pompes à chaleur aérothermiques constituent les PAC les moins chères du marché. Vous pouvez procéder à l’installation de ce type de système de chauffage sans mener de gros travaux. Les modèles de PAC air-air offrent le prix le plus abordable. Ce type de produit est intéressant si vous recherchez une bonne qualité de l’air dans votre nouveau logement, ainsi que la possibilité d’installer une climatisation pour l’été. Si vous souhaitez bénéficier d’un peu plus de kWh, ou tout simplement d’une PAC permettant la production d’eau chaude sanitaire, tournez-vous vers les modèles air-eau.

Dans quel cas opter pour une pompe à chaleur géothermique pour son logement neuf ?

La pompe à chaleur géothermique constitue un investissement intéressant sur le long terme. La température du sol, à une profondeur plus ou moins importante, fluctue moins que celle de l’air ambiant. Une PAC sol-sol ou sol-eau permet donc de capter les calories de manière efficace, tout au long de l’année. Cependant, le prix de l’installation de ce type de PAC contrebalance en partie les économies d’énergie réalisables. Une pompe à chaleur géothermique nécessite un terrain deux fois plus grand que votre maison ou une autorisation pour creuser en profondeur. Pour ce type de projet, les travaux d’installation du système de chauffage seront également plus longs.

11. Comment choisir une pompe à chaleur pour remplacer un appareil de chauffage existant ?

Vous souhaitez procéder au remplacement d’un système de chauffage existant dans votre logement ? Pour savoir quelle pompe à chaleur choisir, vous devez vous poser différentes questions. La meilleure PAC pour votre projet dépendra notamment de vos appareils de chauffage actuels, de l’énergie utilisée (gaz, électricité, fioul, etc.), du niveau d’isolation, ou encore de vos préférences personnelles.

La pompe à chaleur hybride : une solution de remplacement intéressante

La pompe à chaleur hybride est un système de chauffage 2-en-1. Il s’agit de combiner une PAC air-eau électrique avec une chaudière gaz à condensation. Ce modèle de pompe à chaleur aérothermique permet en effet une utilisation en relève de chaudière. Vous pouvez donc opter pour l’installation d’un produit hybride, ou ajouter une PAC air-eau à votre système de chauffage existant.

Cette association entre l’énergie électrique, l’énergie renouvelable de l’air et le gaz permet d’obtenir des performances optimales toute l’année. Différentes possibilités existent pour la production d’eau chaude sanitaire. Vous pouvez réserver cette tâche à votre chaudière à gaz, ou utiliser votre PAC air-eau en complément, afin de faire monter la température de l’eau.

Choisir sa PAC en fonction de ses équipements de chauffage actuels

L’équipement électrique ou au gaz que vous souhaitez remplacer va déterminer la meilleure pompe à chaleur pour votre projet. Demandez-vous de quelle puissance vous avez besoin pour votre nouvelle PAC. Si vous remplacez une pompe à chaleur par une autre, optez pour un modèle similaire avec le même dimensionnement et le même nombre de kWh.

Dans le cas d’une extension de maison ou d’un mauvais dimensionnement de votre ancien modèle, vous devrez consulter un professionnel pour faire une étude de votre logement. Les équipements, ce sont aussi vos radiateurs ou encore votre plancher chauffant. Une pompe à chaleur air-eau peut, par exemple, s’intégrer au circuit d’eau qu’utilisent déjà vos convecteurs actuels.

En ce qui concerne les planchers chauffants, c’est le même bilan. Seules les pompes qui utilisent de l’eau pour conduire la chaleur dans votre logement peuvent utiliser cette technologie. La seule exception est la PAC sol-sol.

12. Comment choisir l’emplacement de son appareil en fonction de son modèle de pompe à chaleur ?

Choisir l’emplacement de sa pompe à chaleur est une étape importante pour votre projet d’installation de chauffage. La PAC géothermique est un cas un peu particulier qui nécessite des travaux d’excavation. L’unité de cette pompe à chaleur peut s’installer dans un coin de votre cave ou de votre garage. Une pompe à chaleur aérothermique (air-air ou air-eau) dispose obligatoirement d’une unité extérieure. Comme nous l’avons évoqué, lorsque votre PAC est en marche, elle est parfois relativement bruyante. C’est pourquoi vous devez veiller à choisir un emplacement suffisamment éloigné de votre voisinage immédiat. Privilégiez également un emplacement peu dérangeant pour votre propre confort. L’unité extérieure de votre PAC peut, par exemple, se positionner contre le mur de votre garage, à l’abri des intempéries. Si votre pompe à chaleur dispose de plusieurs unités intérieures, vous devez également réfléchir à leur emplacement. Évitez de positionner vos splits là où leur souffle risque de vous déranger ou d’entrer en contact avec une installation électrique. Pour conserver de bonnes performances, les splits des différentes pièces doivent rester à moins de 20 m de l’unité extérieure de votre PAC.

13. Comment réaliser une simulation pour choisir sa pompe à chaleur ?

Seul un professionnel peut réaliser une étude au sein de votre logement pour vous aider à savoir quelle pompe à chaleur choisir. Il s’agit en particulier de s’assurer de la faisabilité de certains travaux d’aménagement ou d’excavation, mais aussi du dimensionnement et de la puissance (en kWh) de votre appareil.

Vous pouvez cependant vous servir de tous les critères précédemment énoncés dans cet article pour recréer votre propre simulation de choix de pompe à chaleur. En fonction de votre type d’habitation – maison ou appartement –, vous devez vous poser différentes questions.

Quelle pompe à chaleur en appartement ?

Il est généralement déconseillé d’installer une PAC en appartement. Dans le cas d’un chauffage collectif, il est inutile d’acheter une pompe à chaleur. Vous payez déjà le prix de cette énergie directement dans vos charges. Si vous songez à changer une chaudière à gaz ou un chauffe-eau électrique, réfléchissez aux possibilités d’installation de la PAC.

Puisqu’il est impossible d’installer un modèle géothermique en appartement, vous devez faire le choix d’une PAC aérothermique. Cela implique donc l’installation d’une unité à l’extérieur de votre appartement. Vous devez donc disposer d’une terrasse ou d’un balcon où votre syndic de copropriété vous autorise à réaliser les travaux.

Quelle pompe à chaleur choisir pour une maison ?

Pour réaliser votre simulation du choix de votre pompe dans une maison, vous devez prendre en compte certains points, en plus des critères déjà évoqués. Si votre terrain dispose d’une surface inférieure à deux fois celle de votre logement et que creuser en profondeur est hors de question, abandonnez l’idée d’une pompe géothermique.

Un modèle de ce type requiert également au minimum 3 m de largeur dans votre jardin ou terrain pour faire passer les engins de chantier. À l’inverse, les pompes aérothermiques sont compatibles avec toutes les maisons. Les autorisations pour installer ce type d’appareil sont également plus faciles à obtenir.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’utilité d’acheter une pompe à chaleur et sur le choix de votre modèle ? Découvrez toutes les informations utiles en lisant nos articles complémentaires :