Nous contacter au : 09 72 72 10 72 (Prix d'un appel local)
Installation d’un chauffe-eau étape par étape 2019-02-04T17:56:38+00:00

Installation d'un chauffe-eau étape par étape

Avec mon chauffagiste privé, découvrez toutes les étapes de l’installation de votre chauffe-eau .

Les 10 étapes de l'installation du chauffe-eau avec mon chauffagiste privé

Si vous décidez de changer de chauffe-eau, mon chauffagiste privé vous propose une option « installation » lors de l’achat de votre nouvel appareil. Avec mon chauffagiste privé, l’installation s’effectue toujours de façon professionnelle, dans le respect des normes de sécurité, selon les étapes suivantes. 

1- Mise en sécurité de l’installation électrique

Dans un premier temps, votre technicien effectue une mise en sécurité de l’ancien chauffe-eau. Il procède donc à la coupure de l’alimentation de l’appareil. Pour cela, il se munit d’un kit qui empêchera son redémarrage le temps du démontage.

2- Vidange de l’ancien appareil

Ensuite, le technicien procède à la vidange de l’ancien chauffe-eau en fermant l’arrivée d’eau froide et en ouvrant celle d’eau chaude. Le but de cette manœuvre est de retirer l’eau accumulée à l’intérieur du ballon d’eau chaude avant sa dépose. L’eau s’évacue alors dans la canalisation via un siphon et à défaut, une bassine peut être utilisée.

3- Remplacement du groupe de sécurité

Votre technicien procède ensuite au remplacement du groupe de sécurité de l’ancien chauffe-eau. Ce groupe de sécurité comprend les garnitures, les arrivées d’eau, l’alimentation, le corps en laiton, la soupape, etc. Le groupe assure par ailleurs 4 principales fonctions à savoir :

  • La protection du chauffe-eau contre les excès de pression. L’utilisation d’un vase d’expansion sanitaire peut en outre être envisagée.
  • L’isolation du ballon, de l’ensemble du circuit d’alimentation en eau froide. Le robinet d’arrêt (faisant partie du groupe de sécurité) assure cette fonction.
  • Il permet par ailleurs l’interdiction du retour d’eau chaude dans le circuit d’alimentation en eau froide. Un clapet anti-retour se charge d’empêcher la circulation d’eau chaude dans le circuit d’alimentation d’eau froide.
  • Et enfin, la vidange du ballon qui s’effectue via la soupape de sûreté que le technicien peut actionner manuellement. Cette opération consiste donc en l’évacuation de l’eau sous pression contenue dans le ballon.

4- Dépose de l’ancien ballon 

Ensuite, votre chauffagiste fait le nécessaire pour déposer votre ancien chauffe-eau. Pour cela, il retire tous les raccordements auxquels votre appareil peut être relié (sortie d’eau, mitigeur, vase d’expansion, réducteur de pression…).

5- Installation du nouveau chauffe-eau

S’en suit alors l’installation de votre nouveau ballon d’eau chaude. Cette installation se fait en suivant scrupuleusement les normes et usages en la matière. Votre chauffe-eau de plus de 100 L fixé à un mur non porteur devra, par exemple, bénéficier du support d’un trépied dédié.

6- Raccordement du chauffe-eau

Prochaine étape, le raccordement du nouveau ballon d’eau chaude via les flexibles. Ces tuyauteries facilitent en effet le raccordement aux différentes arrivées d’eau grâce à leur manœuvrabilité aisée.

7- Contrôle de l’étanchéité et mise sous tension

Il effectue ensuite un contrôle de l’étanchéité avant de procéder à la mise sous tension de l’appareil. Ce contrôle d’étanchéité est en effet nécessaire afin d’éviter toute fuite ultérieure en provenance du chauffe-eau. Tout risque de fuite écarté, le ballon peut donc être mis sous tension.

8- Réglage du chauffe-eau

Le technicien procède ensuite au réglage de la température de l’eau chaude selon vos besoins et ses conseils. L’importance de faire appel à un professionnel réside ainsi dans ces détails nécessaires à votre confort et pour votre consommation. Il procédera donc au paramétrage d’une température idéale qui conviendra à l’ensemble des habitants de votre foyer.

9- Installation du mitigeur

Il effectue alors si c’est inclus dans votre commande l’installation d’un mitigeur pour une eau à la température inférieure à 50 °C. Ce besoin répond en effet aux requis de normes interdisant la fourniture d’eau à plus de 50 °C. Le mitigeur permet par ailleurs de conserver l’eau chaude plus longtemps tout en protégeant tuyauterie et robinet de l’entartrage.

10- Reprise de votre ancien appareil

La troisième étape consiste en l’enlèvement et à la mise en déchetterie de l’ancien chauffe-eau. Avec mon chauffagiste privé, cette opération vous permet d’éviter le transport d’un appareil parfois extrêmement lourd en raison de la présence de calcaire. 

L'importance de faire appel à un professionnel certifié

La dépose, les vérifications, les raccordements et, plus généralement, l’installation d’un nouveau chauffe-eau ne sont pas anodins. Faire appel à un professionnel certifié pour l’installation de chauffe-eau est donc vivement recommandé.

En effet, pour des raisons de sécurité et de confort, il est nécessaire de respecter les normes point par point. D’où l’importance de faire appel à un professionnel dont vous êtes certain des qualifications en matière d’installation de chauffe-eau.

Pour aller plus loin, ces articles peuvent vous intéresser : 
Les précautions pour l’installation d’un chauffe-eau 
Quel chauffe-eau choisir ?