Chauffe-eau

Comment nettoyer la résistance d’un cumulus | 5 étapes

Rédigé par Pierre MORANT

Publié le 26 janv. 2022, mis à jour le 17 août 2023

Besoin d'assistance pour votre chauffe-eau ?
  1. 1. Comment nettoyer la résistance d'un chauffe-eau ?
  2. 2. Couper l'alimentation électrique et l'arrivée d'eau du cumulus
  3. 3. Vider la cuve du chauffe-eau électrique
  4. 4. Démonter la platine du chauffe-eau
  5. 5. Nettoyer la résistance du cumulus
  6. 6. Remonter le cumulus

Comment nettoyer la résistance d'un chauffe-eau ?

La résistance d’un chauffe-eau doit être régulièrement nettoyée pour effectuer le chauffage de l’eau sanitaire dans les meilleures conditions. Mais comment nettoyer la résistance d’un cumulus ? Commencez par effectuer une vidange complète du chauffe-eau. Sous le capot de sécurité du cumulus, dévissez le thermostat, puis la platine. Retirez la résistance et nettoyez-la avec une bassine d’eau claire. Pour plus de détails, suivez ces 5 étapes faciles.

Couper l'alimentation électrique et l'arrivée d'eau du cumulus

La première étape de toute opération d’entretien du chauffe-eau est de sécuriser l’accès à l’appareil. Mettez votre cumulus électrique hors tension. Vous pouvez retirer le fusible du chauffe-eau ou couper l’électricité de toute votre maison au niveau du tableau électrique.

Ensuite, fermez l’arrivée d’eau froide du cumulus. Le robinet d’arrêt se trouve au niveau du groupe de sécurité du chauffe-eau. Pour couper l’arrivée d’eau du cumulus, il suffit de tourner la poignée rouge ou noire de la vanne d’arrêt. En position fermée, elle est perpendiculaire au tuyau d’arrivée d’eau froide.

Vider la cuve du chauffe-eau électrique

Pour nettoyer la résistance d’un cumulus, il est nécessaire de faire une vidange complète de la cuve. En effet, la résistance blindée, ou résistance thermoplongée, est en contact permanent avec l’eau. La pression de l’eau et le risque de fuite empêchent donc de retirer la platine sans vidanger le réservoir du chauffe-eau.

Vider la cuve d’un chauffe-eau électrique prend généralement 1 à 2 h. Il s’agit d’une opération simple qui nécessite peu de connaissances. Vous ignorez comment vidanger un chauffe-eau ou vous préférez laisser un plombier procéder à l’opération ? Vous pouvez contacter un professionnel. Il s’occupera de la vidange du chauffe-eau et du détartrage de la résistance blindée

Demandez conseil à un expert certifié pour l’entretien de votre chauffe-eau

En cas de dysfonctionnement de votre équipement, MonChauffagistePrivé vous garantit un accompagnement rapide et efficace

Démonter la platine du chauffe-eau

Pour nettoyer la résistance d’un cumulus, il faut pouvoir y accéder. La platine du chauffe-eau est une pièce qui sert de support pour la résistance, l’anode et le thermostat. La résistance blindée ou stéatite se trouve à l’intérieur de la cuve du chauffe-eau. Commencez par ouvrir le capot de votre appareil avec un tournevis. Il est situé sous le chauffe-eau, au-dessus du groupe de sécurité.

Vous allez découvrir le thermostat de l’appareil. Retirez les vis qui bloquent ses différents fils électriques. Tirez le thermostat vers vous pour pouvoir accéder à la platine. Encore une fois, retirez les vis à l’aide d’un tournevis. Tirez maintenant la platine du chauffe-eau vers vous, comme vous l’avez fait pour le thermostat. Vous avez maintenant accès à la résistance du cumulus.

Nettoyer la résistance du cumulus

Le nettoyage de la résistance du chauffe-eau doit être le plus doux possible. La meilleure manière de procéder est de se servir d’un seau d’eau claire et de vos mains. Enfilez une paire de gants en latex et appliquez un peu d’eau sur l’élément de chauffe. Frottez la résistance blindée au-dessus d’une bassine pour retirer le tartre.

Pour plus de facilité lors du détartrage de la pièce, vous pouvez retirer l’anode du chauffe-eau. En cas de besoin, il est possible d’utiliser une solution à base de vinaigre blanc, ainsi qu’une brosse en nylon. Après avoir retiré tout le calcaire de la résistance stéatite, rincez-la abondamment avec de l’eau claire.

Sur internet, vous trouverez de nombreux tutoriels proposant l’utilisation de différents produits pour l’entretien de la résistance du cumulus. Cependant, vous devez absolument éviter d’utiliser une brosse métallique ou un produit corrosif pour nettoyer le dépôt calcaire présent sur cette pièce.

Vous risquez d’endommager la résistance électrique de votre cumulus et de créer des problèmes dans le fonctionnement du chauffe-eau. Si votre appareil utilise une résistance stéatite, le détartrage de la pièce est inutile. Vous pouvez cependant nettoyer le fourreau de votre résistance stéatite. Pour ce faire, il est recommandé d’utiliser un goupillon, adapté à la forme du fourreau.

Demandez conseil à un expert certifié pour l’entretien de votre équipement

MonChauffagistePrivé vous garantit une expertise de qualité grâce à son réseau de 120 agences et plus de 2 000 techniciens certifiés RGE.

Remonter le cumulus

Une fois que vous êtes satisfait de l’entretien de la résistance électrique de votre chauffe-eau, vous pouvez remonter l’appareil. C’est le moment de procéder au remplacement des différentes pièces de chauffe-eau défectueuses. Si vous avez retiré l’anode pour détartrer plus facilement la résistance blindée, remettez-la en place. Insérez la platine dans la cuve du chauffe-eau et vissez-la de nouveau à sa place.

Enfoncez ensuite le thermostat et ses différents fils électriques, puis revissez le capot du cumulus. Vous pouvez maintenant ouvrir de nouveau le robinet d’arrivée d’eau froide du cumulus. Réenclenchez également le courant électrique. Si vous souhaitez bénéficier d’eau chaude rapidement, mettez le chauffe-eau en marche forcée, sur la position I du contacteur jour/nuit.

Pour en apprendre plus sur la résistance d’un chauffe-eau électrique, lisez nos autres articles :

Pierre MORANT, Chef de Projet direction technique PROXISERVE

12 ans d’expérience en management de projets, encadrement et gestion de centre de profit.
Responsable depuis 2020 du développement de l’activité Pompes à Chaleur de Proxiserve.
Diplômé de l’ENSTA Paristech en 2009 en énergies renouvelables et nucléaire.

Voir les publications de l’auteur
Prix d'un appel local