Nous contacter au : 09 72 72 10 72 (Prix d'un appel local)
Les normes de chauffe-eau 2019-01-07T18:53:49+00:00

Les normes de chauffe-eau

Pour un fonctionnement optimal, votre chauffe-eau doit répondre à certaines précautions. C’est pour cela qu’il existe des normes pour le chauffe-eau de votre habitation.

Normes pour le produit

Il existe tout d’abord des normes relatives au chauffe-eau en lui-même. Ces normes sont édictées afin que le fonctionnement du produit s’effectue dans des conditions de sécurité optimales. Il en existe 2 principales.

NF Electricité

La marque NF Electricité certifie que le chauffe-eau répond aux exigences européennes en matière de sécurité électrique. Mais pas que, le chauffe-eau doit en outre répondre à ces exigences en terme de résistance mécanique. Cette norme garantit par ailleurs la qualité des matériaux utilisés et le bon fonctionnement des équipements de l’appareil.

NF Electricité Performance

La marque NF Electricité Performance garantit quant à elle le niveau de performances globales de votre chauffe-eau. Elle atteste par ailleurs de la régularité du contrôle qualité de votre appareil.

La marque NF Electricité Performance propose différentes catégories de performances pour les chauffe-eaux. La catégorie C est ainsi celle représentant le plus haut niveau de performances pour un appareil.

Les normes pour l'installation d'un chauffe-eau

Normes pour l'installation

Outre les normes relatives à la fabrication du chauffe-eau, il en existe pour son installation. C’est le cas de la norme NF C 15-100 de laquelle découlent de nombreux principes relatifs à la sécurité des personnes et de l’installation.

Voici par exemple certaines recommandations de la norme NF C 15-100 :

  • L’installation du chauffe-eau ne peut se faire hors local en perpétuel hors-gel.
  • Il doit en outre être relié à la terre.
  • L’installation du chauffe-eau doit par ailleurs s’effectuer à plus de 60 cm de la baignoire ou de la douche.
  • Un espace de 500 mm est en plus obligatoire en face de chaque équipement électrique, pour l’entretien du chauffe-eau. Le groupe de sécurité doit par ailleurs être accessible pour une manipulation régulière.
  • En cas d’installation dans un faux plafond, un bac de rétention doit se positionner sous le chauffe-eau. Ce bac doit en plus avoir une connexion au réseau des eaux usées.
  • Le raccordement au PER (tuyau semi-rigide en polyéthylène utilisé en plomberie) ne peut s’effectuer pour la sortie directe d’eau chaude.
  • Les raccords en laiton ne peuvent s’effectuer sur la sortie d’eau chaude.
  • Aucune rupture ni desserrage des brins ne doit être possible.
  • Le raccordement direct du chauffe-eau sur le thermostat ne peut s’effectuer.

Vous l’aurez compris, l’installation d’un chauffe-eau nécessite certaines précautions. Avec mon chauffagiste privé, vous pouvez faire installer votre chauffe-eau dans le respect des normes grâce à l’option « livraison et installation ».

Pour aller plus loin, ces sujets peuvent vous intéresser :