Nous contacter au : 09 72 72 10 72 (Prix d'un appel local)
Condensation, basse température ou bas NOx 2018-08-01T13:40:17+00:00

Chaudière condensation, basse température ou bas NOx ?

Vous souhaitez faire l’acquisition d’une nouvelle chaudière et vous cherchez des conseils pour vous aider à trouver l’équipement qui répondra le mieux à vos besoins ? Vous hésitez entre un chaudière condensation, une chaudière bas NOx ou une chaudière basse température ? mon chauffagiste privé vous aide à faire votre choix et vous explique les différences entre ces trois technologies de production de chaleur.


Quelles technologies de production de chaleur pour votre chaudière ?

Une chaudière fonctionne en générant de la chaleur et en produisant de l’eau chaude. Cette eau chaude permet d’alimenter le chauffage et peut également servir à la production d’eau chaude sanitaire. Plusieurs technologies de production de chaleur existent : la chaudière condensation, la chaudière basse température ou encore la chaudière bas NOx.


Chaudière condensation

Comment fonctionne une chaudière condensation ?

Sur une chaudière condensation, le brûleur de gaz naturel réchauffe son circuit d’eau. La combustion du gaz débute et produit des fumées qui contiennent de la vapeur d’eau. La chaudière condensation capte l’énergie contenue dans la fumée, via un échangeur. Lorsque la vapeur d’eau des fumées rencontre cette paroi froide, elle émet de la chaleur et se condense. Cela permet ainsi de réchauffer l’eau. L’eau sert ensuite à alimenter l’ensemble du circuit de chauffage (radiateurs, planchers chauffants…). Les condensats (eau qui résulte de la condensation) sont finalement rejetés vers les eaux usées.

Quels sont les avantages d’une chaudière condensation ?

La chaudière condensation présente de nombreux avantages. Comme vu précédemment, elle récupère la vapeur d’eau émise lors de la combustion du gaz ou du fioul. Cela permet ainsi de préchauffer l’eau et d’assurer une importante économie d’énergie. Son rendement est très satisfaisant. La chaudière à condensation apporte également un très bon confort thermique. Elle est aujourd’hui la chaudière à gaz la moins polluante et la plus performante. Bon à savoir, les chaudières à condensation sont éligibles au crédit d’impôt.

Quels sont les inconvénients d’une chaudière condensation ?

L’inconvénient principal de la chaudière condensation, c’est qu’elle nécessite des produits complémentaires adaptés à son fonctionnement (conduit d’évacuation étanche, par exemple). Elle doit obligatoire être reliée à un réseau des eaux usées. De ce fait, les normes d’installation d’une chaudière de ce type sont plus contraignantes que pour une chaudière dite classique.

Quel coût pour une chaudière condensation ?

Selon le modèle, le prix d’une chaudière à condensation se situe entre 1 000 et 7 000 euros.

> Découvrir nos modèles de chaudières condensation

Chaudière basse température

Comment fonctionne une chaudière basse température ?

Une chaudière basse température fonctionne de la même manière qu’une chaudière dite classique. La différence réside dans la température de l’eau qu’elle diffuse dans les circuits de chauffage. Alors qu’un modèle classique monte à 90°C, une chaudière basse température diffuse l’eau a une température moins élevée, entre 35 et 60°C, tout en apportant un bon confort thermique.

Quels sont les avantages d’une chaudière basse température ?

Tout d’abord, il faut savoir que si votre logement est équipé d’un circuit de chauffage central, une chaudière basse température est facile à installer. Elle apporte un bon confort thermique. En créant moins de combustion, elle permet de réaliser des économies d’énergie et offre une pollution réduite, par rapport à une chaudière dite classique.

Quels sont les inconvénients d’une chaudière basse température ?

L’inconvénient de la chaudière basse température est qu’elle ne fonctionne correctement qu’avec des équipements dédiés à la basse-température (planchers chauffants, radiateurs à chaleur douce…) Les chaudières basse température ne sont pas éligibles au crédit d’impôt.

Quel coût pour une chaudière basse température ?

Pour une chaudière gaz basse température, comptez entre 1 700 et 4 000 en moyenne.

> Découvrir nos modèles de chaudières basse température


Zoom sur… Les chaudières bas NOx

Avant toute chose, il faut savoir que les dérivés oxygénés de l’azote émis par la combustion des gaz sont appelés NOx. Une chaudière bas NOx est donc un type d’appareil qui permet de limiter ces émissions polluantes.

En effet, les NOx ont des effets néfastes sur l’environnement. Les oxydes d’azote sont l’un des plus importants polluants de l’air : ils contribuent au dérèglement du climat et ils rendent les eaux douces plus acides. Ils sont également nocifs pour la santé et provoquent des troubles respiratoires.

Comment fonctionne une chaudière bas NOx ?

Une chaudière bas NOx a le même fonctionnement qu’une chaudière dite standard. Sa particularité réside dans son brûleur. Les chaudières bas NOx sont équipées de ce qu’on appelle un brûleur échangeur à flamme refroidie. Ce type de brûleur permet de mélanger l’air et le gaz lentement, ce qui favorise le refroidissement de la flamme lors de la combustion. C’est cela qui permet de limiter la production des oxydes d’azote, à hauteur de 90%.


Quel entretien pour votre chaudière ?

Quelque soit la technologie pour laquelle vous optez, n’oubliez pas que l’entretien annuel de votre chaudière est obligatoire. Cet entretien est l’occasion de vérifier le fonctionnement de votre appareil, de le nettoyer et donc de le rendre plus performant. Cela vous permet ainsi de faire des économies d’énergieet d’argent.


Pour aller plus loin, découvrir d’autres articles sur le sujet :

> 8 critères pour choisir une chaudière
> Les principaux types de chaudières