Tout savoir sur MaPrimeRénov’ parcours accompagné

Rédigé par Pierre MORANT

Publié le 29 mai 2024, mis à jour le 21 juin 2024

Besoin de conseils pour renouveler votre pompe à chaleur ?
  1. 1. Objectifs d'un projet de rénovation globale
  2. 2. Fonctionnement de la prime à la rénovation globale
  3. 3. "Mon Accompagnateur Rénov"
  4. 4. L'audit énergétique réglementaire
  5. 5. Les conditions d'éligibilité de la prime MaPrimeRénov' rénovation globale
  6. 6. Critères MaPrimeRénov' rénovation globale liés aux ménages
  7. 7. Critères MaPrimeRénov' rénovation d'ampleur selon le logement
  8. 8. Travaux éligibles à MaPrimeRénov' rénovation globale et montant des aides
  9. 9. Les travaux éligibles à la prime
  10. 10. Montant de la prime MaPrimeRénov' rénovation d'ampleur
  11. 11. Démarches pour bénéficier de MaPrimeRénov' rénovation d'ampleur
  12. 12. Cumul de MaPrimeRénov' rénovation globale avec d'autres aides
  13. 13. Ajustements MaPrimeRénov' 2024 à connaître

Le gouvernement souhaite accélérer la rénovation énergétique des logements. Pour inciter les propriétaires à réaliser les travaux, il a révisé la prime : MaPrimeRénov’. Cette prime de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) comprend un volet très favorable aux rénovations d’ampleur : MaPrimeRénov’ rénovation globale.

Pour les ménages aux revenus modestes, cette prime finance jusqu’à 90 % du montant des travaux. Pour bénéficier de MaPrimeRénov’ rénovation globale, vous devez remplir plusieurs conditions, comme l’installation d’une isolation performante ou d’un système de chauffage décarboné. Mais ce n’est pas tout.

En quête de l’équipement idéal tout en réalisant des économies ?

Essayez notre simulateur MonChauffagistePrivé

Objectifs d'un projet de rénovation globale

Selon le contenu de la réglementation, un projet de rénovation globale d’un logement poursuit deux objectifs. Il vise la réduction de sa consommation d’énergie et la limitation de son impact environnemental. Aussi, une rénovation globale est autorisée à programmer plusieurs travaux :

  • isolation des murs, du toit, des planchers ;
  • installation d’un système de chauffage à énergie renouvelable ;
  • amélioration du système de ventilation ;
  • remplacement des menuiseries.

Fonctionnement de la prime à la rénovation globale

Le système MaPrimeRénov’ rénovation d’ampleur encourage les ménages à lancer les travaux tout en allégeant le reste à charge. Trois principaux critères sont à respecter pour toucher les aides. Ils ont trait à Mon Accompagnateur Rénov, à l’audit énergétique réglementaire et aux conditions d’éligibilité.

"Mon Accompagnateur Rénov"

Le point d’entrée pour les ménages voulant percevoir les aides de MaPrimeRénov’ rénovation globale est Mon Accompagnateur Rénov’ (MAR). C’est un professionnel agréé par l’ANAH :

 

  • opérateur de l’ANAH ;
  • architecte ;
  • auditeur énergétique qualifié ;
  • bureau d’étude thermique.

 

Les conseillers France Rénov’ fournissent une liste de professionnels agréés ANAH dans votre région.

L'audit énergétique réglementaire

L’audit énergétique réglementaire (AER) est l’autre étape nécessaire à l’obtention des aides MaPrimeRénov’ rénovation globale. Sa forme finale est un rapport d’audit contenant des informations précieuses. Il indique les déperditions thermiques du logement et les travaux permettant la réduction des dépenses de chauffage.

Les conditions d'éligibilité de la prime MaPrimeRénov' rénovation globale

Tous les ménages propriétaires* (occupants et bailleurs) sont éligibles à MaPrimeRénov’ rénovation globale. Toutefois, le montant des aides varie selon le montant de leurs revenus. De plus, des conditions relatives au logement sont requises.

Critères MaPrimeRénov' rénovation globale liés aux ménages

Nous verrons plus loin que le montant de la prime diffère selon les ressources des ménages. Le tableau suivant indique les plafonds de ressources pour une famille de 4 personnes :

Ménages en Île-de-France Ménages hors Île-de-France
Montant des revenus fiscaux de référence, en euros Montant des revenus fiscaux de référence, en euros
Ménages aux revenus très modestes 48 447 34 948
Ménages aux revenus modestes 58 981 44 802
Ménages aux revenus intermédiaires 82 839 63 235
Ménages aux revenus supérieurs > 82 839 > 63 235

* Pour les propriétaires bailleurs, jusqu’au 1/07/2024, la prime est réservée aux revenus intermédiaires et supérieurs. Ensuite, tous les propriétaires bailleurs sont éligibles.

Critères MaPrimeRénov' rénovation d'ampleur selon le logement

Tous les logements de France métropolitaine de plus de 15 ans sont éligibles. Ces logements doivent être occupés comme résidence principale au moins 8 mois par an. Les propriétaires bailleurs s’engagent à louer le logement comme résidence principale pendant au moins 6 ans.

Envie de trouver l’équipement parfait et découvrir vos aides et économies ?

Essayez sans plus attendre notre simulateur MonChauffagistePrivé

Travaux éligibles à MaPrimeRénov' rénovation globale et montant des aides

Les aides MaPrimeRénov’ rénovation globale financent tout projet de travaux conduisant à un gain minimum de deux classes énergétiques. Nouveauté par rapport à MaPrimeRénov’ 2023, le montant de la prime varie avec le nombre de classes gagnées et le montant des revenus des propriétaires.

Les travaux éligibles à la prime

Les critères concernant les travaux éligibles se répartissent en quatre catégories. Il s’agit du gain de classe énergétique, du type de travaux et de deux critères techniques :

Critères liés aux travaux de rénovation du logement Type et nature du projet travaux de rénovation énergétique Complément d’information et détails sur le projet de travaux
Critères de gain énergétique obtenu Travaux pour un gain de deux classes minimum Projet éligible quelle que soit la classe énergétique de départ
Nature des travaux de rénovation énergétique exigés Projet comprenant deux gestes d’isolation minimum sur quatre familles de travaux Les familles de travaux se répartissent en : toiture, fenêtres, sols et murs
Critère lié au système de chauffage installé dans le logement Projet de mise en place d’un système ne fonctionnant pas majoritairement à l’énergie fossile Travaux non éligibles aux aides si le projet conserve un chauffage au fioul ou au charbon
Critères de performance thermique des matériaux d’isolation Les travaux doivent viser les fenêtres, murs, planchers bas, rampants de toiture Conditions de performance thermique R (isolation des parois), Uw et Sw (fenêtres).

Montant de la prime MaPrimeRénov' rénovation d'ampleur

En 2024, MaPrimeRénov rénovation globale abandonne le système du forfait. Le montant des aides est un pourcentage. Il dépend des ressources des ménages et du nombre de classes énergétiques gagnées.

Ainsi, la prime varie de 30 % à 80 %, avec une bonification “sortie de passoire énergétique” de 10 %.

Considérons les ménages aux revenus très modestes. Une famille lance des travaux dans un logement passoire énergétique (F ou G). Le projet leur fait gagner 3 classes énergétiques.

Le montant de la prime atteint 80 % des dépenses HT. La prime est plafonnée à 55 000 € HT. Elle peut bénéficier d’une avance des fonds de 70 % du montant de la prime.

Démarches pour bénéficier de MaPrimeRénov' rénovation d'ampleur

Comment percevoir la prime MaPrimeRénov’ rénovation globale, appelée également parcours accompagné ? Les ménages doivent suivre huit étapes :

  1. Trouver un professionnel “Mon Accompagnateur Rénov”.
  2. Sélectionner au moins trois entreprises RGE et obtenir des devis.
  3. Créer un compte
    sur le site MaPrimeRénov’.
  4. Déposer les pièces (devis, audit énergétique, etc.).
  5. Attendre la confirmation des aides de l’ANAH.
  6. Signer le devis retenu.
  7. Lancer les travaux.
  8. Déposer les documents sur le site MaPrimeRénov’
    (factures, RIB, attestation de travaux).

Cumul de MaPrimeRénov' rénovation globale avec d'autres aides

La prime MaPrimeRénov’ parcours accompagné n’est pas cumulable avec les aides CEE. En revanche, elle est compatible avec le PTZ 2024 (finance les travaux de rénovation énergétique). En outre, MaPrimeRénov’rénovation globale se cumule avec MaPrimeRénov’ copropriétés. Enfin, sous conditions d’écrêtement, les ménages peuvent toucher, en plus de MaPrimeRénov’ rénovation d’ampleur, les aides des collectivités locales.

Ajustements MaPrimeRénov' 2024 à connaître

Jusqu’au 1er janvier 2025, les propriétaires de logements F ou G peuvent réaliser de simples gestes de rénovation énergétique. De plus, le recours à un Accompagnateur Rénov’ n’est plus nécessaire pour les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs réalisant des travaux d’ampleur.En conclusion, MaPrimeRénov’ rénovation globale est une opportunité pour les ménages propriétaires. Selon leurs ressources, ces aides compensent jusqu’à 90 % du montant des travaux. Pour en bénéficier, le logement doit gagner au moins deux classes énergétiques.Pour découvrir les autres déclinaisons de MaPrimeRénov’, consultez les articles ci-dessous :

Pierre MORANT, Chef de Projet direction technique PROXISERVE

12 ans d’expérience en management de projets, encadrement et gestion de centre de profit.
Responsable depuis 2020 du développement de l’activité Pompes à Chaleur de Proxiserve.
Diplômé de l’ENSTA Paristech en 2009 en énergies renouvelables et nucléaire.

8,7/10 etoiles

8,7/10 sur plus

96146 avis

8,7/10 sur plus sur 96146

Prix d'un appel local