Nous contacter au : 09 72 72 10 72 (Prix d'un appel local)

Remise en route du chauffage : C’est pour bientôt !

L’arrivée de l’automne est synonyme de retour du froid et donc de la remise en route du chauffage. Que vous soyez dans un logement à chauffage collectif ou non, découvrez les conseils de mon chauffagiste privé pour bien vous préparer avant la remise en route du chauffage.

Remise en route chauffage : Ce qu’il faut savoir

Si vous vivez dans un appartement avec une chaudière collective

Dans les logements chauffés via une chaudière collective, la remise en route du chauffage s’effectue généralement à la mi-octobre pour un arrêt autour de la mi-avril. Il n’existe aucune obligation légale qui fixe la date de la remise en route du chauffage. C’est le syndic de votre copropriété qui détermine la date de l’allumage des équipements de chauffage de votre immeuble. Pour votre confort et en fonction de l’évolution des températures et de la météo, le syndic de votre copropriété pourra demander au chauffagiste d’intervenir plus tôt ou plus tard.

Si vous disposez d’une chaudière individuelle pour votre logement 

Dans le cas d’une chaudière individuelle, c’est évidemment à vous d’intervenir pour la remise en route de votre chauffage, dès que vous en ressentez le besoin. Avant la remise en route du chauffage, vous pouvez nettoyer l’ensemble de vos équipements de chauffage. Cela permettra notamment d’optimiser au mieux votre consommation d’énergie tout au long de l’hiver.

> Voir notre article Nettoyer ses équipements de chauffage avant l’arrivée du froid.

Des conseils pour limiter votre consommation d’énergie cet hiver

Le chauffage représente 60% de la consommation d’énergie d’un logement et peut même atteindre 70 à 75%. C’est pour cette raison qu’il est important de limiter votre consommation énergétique en suivant notamment ces conseils de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) :

  • Évitez de surchauffer votre logement. En baissant le chauffage d’1 °C vous réduisez votre consommation de 7%.
  • Si vous le pouvez, réglez la température pour chaque pièce : 19 à 21°C pour la pièce à vivre, 22°C pour la salle de bain (quand on l’utilise) et 17°C pour la chambre.
  • Installez des équipements de régulation et de programmation pour maîtriser votre chauffage. La sonde extérieure, le thermostat d’ambiance ou les robinets thermostatiques vous permettent de réduire votre consommation de 5 à 15%.
  • Éteignez le chauffage et aérez votre logement 5 à 10 minutes par jour pour évacuer l’humidité.

Pour aller plus loin, ces articles peuvent également vous intéresser : 
> Tout savoir sur la sonde de température extérieure
> Pourquoi installer un thermostat ?

2018-08-27T15:10:11+00:00