Nous contacter au : 09 72 72 10 72 (Prix d'un appel local)

Comment protéger votre chaudière et votre chauffage du gel ?

En plus des canalisations, le gel peut endommager votre système de chauffage et en particulier votre chaudière. Ainsi, protéger votre chaudière et chauffage du gel nécessite quelques précautions.

Protéger votre chaudière du gel en fonction du type de chaudière

Pour les chaudières modernes

De nombreuses pistes vous permettent de protéger votre chaudière du gel. Les chaudières modernes disposent toutes d’un mode hors-gel permettant de maintenir l’eau du circuit à une température minimale.

Pour les chaudières anciennes

Ceci étant, si vous disposez d’une chaudière ancienne, une vidange de l’installation de chauffage s’impose. Le chauffagiste devra en plus protéger cette installation avec un anti-gel spécifique aux chauffages.

Découvrir les modèles de chaudières disponibles sur mon chauffagiste privé

Comment protéger l'ensemble de votre système de chauffage du gel ?

Le mode hors-gel de la chaudière n’est pas toujours suffisant. Il convient aussi de protéger votre circuit d’eau sanitaire et vos tuyauteries extérieures.

En effet, votre chauffage fonctionne grâce à un fluide caloporteur qui est généralement l’eau. Si l’eau circulant dans vos tuyaux se transforme en gel, il est impossible d’alimenter votre chaudière. De plus, le gel pourrait abîmer vos tuyaux en prenant du volume.

Vous risquez en outre d’être privé d’eau sanitaire à cause du gel des canalisations. Il est alors important d’anticiper en vous dotant des moyens prévus pour vous prémunir des effets du gel. La solution, isoler vos tuyauteries avec de laine de verre, un manchon d’isolation voire un câble chauffant.

Protéger chaudière et chauffage en cas d'absence

Protéger votre chaudière et votre chauffage du gel en cas d'absence prolongée

Vous partez en vacances ? Il convient d’abord d’être particulièrement vigilant en cas de grand froid. Il est donc nécessaire de prendre toutes les mesures nécessaires, permettant d’éviter toute déconvenue à votre retour.

Le mode hors-gel de la chaudière est d’autant plus utile en cas d’absence prolongée. Vous anticipez ainsi toute chute de température pouvant avoir de fâcheuses conséquences pour vos installations et tuyauterie.

Il convient alors d’isoler l’ensemble de la tuyauterie thermique. Pensez ainsi à surveiller vos canalisations extérieures en anticipant les besoins en calorifuges. Vous pouvez donc opter par exemple pour une isolation à l’aide d’un manchon à clipser ou d’un manchon pré-fendu.

En dernier recours, il vous reste toujours la possibilité de couper l’arrivé d’eau principale de votre habitation. Et ensuite procéder à la vidange de votre installation de chauffage.

En cas de gel, la coupure d’eau évite l’alimentation de votre installation en gel toujours plus volumineux. Ce qui pourrait avoir pour conséquence d’endommager votre chaudière.

Quoiqu’il en soit, dans un souci de prévention ou même en cas de gel constaté, ayez les bons réflexes. Vous pouvez toujours faire appel à un professionnel qui trouvera des solutions adaptées.

Pour aller plus loin, ces articles peuvent également vous intéresser :
Pourquoi faut-il détartrer sa chaudière ?
Tout savoir sur le rinçage ou désembouage du chauffage

2018-11-10T12:45:21+00:00