Nous contacter au : 09 72 72 10 72 (Prix d'un appel local)
Qualité de l’eau : quel impact sur le chauffe-eau ? 2019-02-04T15:02:09+00:00

Qualité de l'eau : quel impact sur le chauffe-eau ?

La qualité de l’eau a des incidences sur votre système de production d’eau chaude sanitaire. En effet, son niveau de dureté détermine la quantité de tartre que subit votre appareil. Quel impact a donc la qualité de l’eau sur votre chauffe-eau ?

Les différents types d'eau

Quatre principaux types d’eau se distinguent donc et chacune d’entre elles possède ses propres particularités. Elles se caractérisent par leur titre hydrotimétrique (TH) qui symbolise la dureté de l’eau.

  • Une eau très douce possède ainsi un titre hydrotimétrique compris entre 0 et 8 °f
  • L’eau équilibrée possédera un TH allant de 8 à 15 °f
  • L’eau très calcaire possède quant à elle un titre hydrotimétrique situé entre 15 et 30 °f
  • Une eau agressive ou eau très dure possède un TH supérieur à 30 °f.

Cette dureté de l’eau présente des disparités sur l’ensemble du territoire national. Il est par exemple possible de rencontrer une eau douce à Saint-Etienne et une eau très dure à Lyon, deux localités pourtant peu éloignées.

Avec mon chauffagiste privé, indiquez la qualité de votre eau dans vos critères et trouvez un chauffe-eau, qui correspond à vos besoins, en quelques clics

Les incidences de la qualité de l'eau sur le chauffe-eau

La qualité de l’eau influe inéluctablement sur le comportement de votre chauffe-eau. Une eau dure aura, par exemple, tendance à favoriser la formation de tartre au sein de votre cuve et d’augmenter le risque de corrosion.

Par ailleurs, cela peut impacter fortement les performances de votre chauffe-eau. En effet, une eau dure altère plus vite le fonctionnement optimal de votre chauffe-eau, notamment du fait de la formation de tartre.

Cela implique aussi une augmentation des dépenses énergétiques car votre appareil devra fournir plus d’effort pour un résultat similaire. Un chauffe-eau qui n’est pas adapté peut donc, à terme, entraîné une surconsommation énergétique.

Ainsi, la durée de vie de votre appareil en est impactée car un chauffe-eau qui fonctionne en surconsommant s’affaiblit plus rapidement.

Bien choisir son chauffe-eau en fonction de la qualité de l'eau

Le choix de votre chauffe-eau devra donc répondre à des critères déterminants et précis. C’est le cas du type de protection anti-tartre et anti-corrosion. Il existe à cet effet différents types d’anodes optimisés pour chaque type d’eau : l’anode en magnésium pour les eaux peu calcaires ou l’anode en titane ou hybride pour les eaux très calcaires et agressives.

> Découvrir tous nos chauffe-eaux équipés d’une anode en magnésium ou d’une anode hybride

De même, le choix du type de résistance de votre chauffe-eau est importante. La résistance stéatite n’est pas en contact direct avec l’eau. Elle permet d’optimiser le fonctionnement de votre appareil en cas d’eau entartrante. 

> Voir tous les modèles de chauffe-eaux équipés d’une résistance stéatite sur mon chauffagiste privé

Vous hésitez ? mon chauffagiste privé vous accompagne intuitivement dans le choix de votre chauffe-eau. Vous n’aurez qu’à choisir la qualité de l’eau de votre région et le site déterminera quel ballon correspond. Nos équipes se tiennent en outre à votre disposition si besoin.


Pour aller plus loin, découvrez également ces sujets :
 
Tout savoir sur l’anode de protection
Quelle résistance pour votre chauffe-eau ?