Nous contacter au : 09 72 72 10 72 (Prix d'un appel local)
Le chèque énergie : comment ça marche ? 2018-12-10T10:52:23+00:00

Le chèque énergie : comment ça marche ?

Il entre dans le cadre de la loi sur la transition énergétique voulue par l’ancien ministre de l’écologie Nicolas Hulot : le chèque énergie est une aide pour beaucoup de foyers dans le cadre de leurs dépenses en matière d’énergie.

Qu'est-ce que le chèque énergie ?

Ce mécanisme vient donc en remplacement des tarifs sociaux de l’énergie (TPP pour le gaz et TSS pour l’électricité). Il s’agit ainsi d’un dispositif d’aide au paiement des factures d’énergie (électricité, gaz, rénovation énergétique). Il s’adresse principalement aux ménages aux revenus les plus modestes.

L’objectif premier de cette aide est donc de lutter contre la précarité énergétique qui peut toucher les foyers modestes. Le but affiché est ainsi d’aider les 4 millions de foyers à bas revenus à payer leurs factures d’énergie ou leur permettre d’obtenir un système de chauffage plus performant.

Qui peut bénéficier du chèque énergie ?

Concrètement, il existe donc un plafond de revenus fiscal pour être éligible à cette aide :

  • Pour les personnes vivant seules, ce plafond est de 7 700 euros par an maximum
  • Ce plafond s’élève jusqu’à 16 170 euros pour un couple vivant avec deux enfants

Le simulateur en ligne du gouvernement permet de tester votre éligibilité à cette aide. Il vous suffit d’y renseigner votre numéro fiscal.

Quel est son mode d'emploi ?

Dans un premier temps, le montant du chèque énergie varie selon la situation fiscale du foyer. Pour 2018, sa valeur varie de 48 euros TTC à 227 euros TTC en fonction du revenu fiscal de référence (RFR) et de la composition du foyer (UC).

 RFR inférieur à 5 600 € par UCRFR de 5 600 € à 6 999 € par UCRFR de 6 700 € à 7 700 € par UC
1 UC144 €96 €48 €
Entre 1 et 2 UC190 €126 €63 €
2 UC et +277 €152 €76 €


Il est donc possible de l’utiliser pour régler votre facture d’électricité ou de gaz. Vous pouvez en outre utiliser le chèque énergie pour vos dépenses de rénovation énergétique, comme l’installation d’une nouvelle chaudière.

Pour ce faire, il suffit donc d’adresser votre chèque par courrier postal ou de le remettre en main propre :

  • À votre fournisseur d’énergie 
  • Au gestionnaire du logement-foyer 
  • À l’entreprise certifiée RGE effectuant les travaux de rénovation énergétique dans votre logement, comme mon chauffagiste privé

À noter que le chèque énergie est valable jusqu’au 31 mars de l’année suivante. Sa validité est par ailleurs toujours renseignée dessus. En 2019 sa valeur moyenne atteindra 200 euros, soit une augmentation de 25 %.

Vous souhaitez changer de chaudière pour améliorer les performances énergétiques de votre logement ? N’hésitez pas à prendre rendez-vous en ligne pour un devis gratuit avec un expert certifié RGE de mon chauffagiste privé


Pour aller plus loin, ces sujets peuvent également vous intéresser :
Comment réduire sa facture de chauffage ?
8 critères pour choisir votre nouvelle chaudière