Nous contacter au : 09 72 72 10 72 (Prix d'un appel local)

Prime Énergie, Chèque Énergie ... Quelles seront les aides pour le chauffage en 2019 ?

Le dynamisme de la rénovation énergétique a eu pour levier nombre d’incitations ces dernières années. Pour l’année 2019, du changement est à prévoir en ce qui concerne les aides. Zoom sur le chèque et la prime énergie 2019.

La prime énergie

L’année 2019 verra la fin du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Cette incitation consiste en un abattement fiscal équivalent à 30 % du montant engagé à des fins d’amélioration énergétique. Le CITE sera donc remplacé dès 2020 par la Prime Energie.

Le hic avec le CITE est que son remboursement intervient sur une longue durée. En effet, il faut au préalable mentionner les travaux dans la déclaration d’impôts l’année suivante. Ce qui freine souvent bien de foyers notamment les moins aisés, à cause du trou créé dans le budget.

Dans le Plan Climat 2017, l’ancien ministre de l’Écologie Nicolas Hulot affichait sa volonté de transformer le CITE en Prime Energie. Cette prime sera versée dès la fin de la réalisation des travaux, contrairement au CITE. Il s’agit d’encourager les ménages à embrasser la transition énergétique, en rendant cette aide accessible à tous.

Autres aides visant à encourager la transition énergétique : Dispositif CEE

L’État oblige dorénavant les fournisseurs d’énergie à réaliser des économies aussi bien par eux-mêmes que par le biais de leurs clients. Ainsi, ces fournisseurs incitent les consommateurs à réaliser des travaux d’efficacité énergétique moyennant une aide ou une prime

Ces aides prennent donc la forme de bons d’achats, d’argent, ou d’accompagnements et de conseils, voire de diagnostics. Les travaux de réduction énergétique ainsi effectués permettent d’améliorer l’impact écologique de l’installation. Ce qui permet alors de générer un Certificat d’Économie d’Énergie (CEE), gage d’économies énergétiques réalisées.

Le chèque énergie

Il fait partie des aides à la transition énergétique, au même titre que la prime énergie. Le chèque énergie remplace dorénavant les tarifs sociaux de l’énergie (gaz et électricité) depuis janvier 2018. Ce dispositif s’adresse aux ménages disposant de revenus modestes dans le cadre du paiement de leurs dépenses d’énergie.

Le chèque énergie permet donc de régler :

  • Vos factures d’énergie (électricité, gaz, bois, biomasse, gpl, fioul domestique),
  • Toute dépense liée à la rénovation énergétique (lorsqu’elle rentre dans les critères d’éligibilité au CITE),
  • La redevance en logement-foyer (les factures d’énergie étant au nom de l’organisme gestionnaire du logement).

Le montant du chèque énergie sera de 200 euros en moyenne pour l’année 2019.

Le prêt à taux zéro

Vous souhaitez changer de chaudière ? mon chauffagiste privé et son partenaire Domofinance vous soutiennent financièrement grâce à un prêt à taux zéro. Vous pouvez ainsi payer l’installation de votre nouvelle chaudière en 36 mois, sans frais supplémentaires. 

Pour en savoir plus, découvrez les avantages de nos prêts pour vos travaux de rénovation énergétique.

Prime énergie 2019 ou chèque énergie … N’oubliez jamais de signer votre devis pour pouvoir bénéficier des aides à la transition énergétique.

Pour aller plus loin, ces articles peuvent également vous intéresser :
Prime énergie (dispositif CEE) : Comment en bénéficier ?
– Tout savoir sur le crédit d’impôt et le prélèvement à la source 

2018-11-12T11:29:01+00:00