Le gaz vert : une énergie renouvelable et locale

Rédigé par Chloé Sarda

Publié le 12 juin 2024, mis à jour le 1 juil. 2024

Tous nos conseils et astuces pour votre chaudière gaz
  1. 1. Qu'est-ce que le gaz vert ?
  2. 2. Différences entre gaz vert, biométhane et biogaz
  3. 3. Définition et composés des gaz verts
  4. 4. Processus de production : la méthanisation
  5. 5. L'épuration des gaz verts
  6. 6. Pourquoi le gaz vert est un gaz "local" ?
  7. 7. Les fournisseurs de gaz vert en France
  8. 8. Avantages des gaz verts
  9. 9. 1 — Réduction des émissions de gaz à effet de serre
  10. 10. 2 — Ressource renouvelable et infinie
  11. 11. 3 — Alternative vertueuse au gaz naturel
  12. 12. 4 — Production/consommation neutre en carbone
  13. 13. 5 — Compatibilité avec les chaudières gaz

Contrairement au gaz naturel, le gaz vert est une énergie renouvelable. Sujet omniprésent dans les actualités sur la transition énergétique, il est produit localement à partir de la fermentation de déchets organiques. Certains fournisseurs le proposent dans leurs offres. Découvrez les principaux aspects et avantages de ce gaz utilisable à la maison.

Qu'est-ce que le gaz vert ?

Le gaz vert est un terme générique désignant plusieurs gaz renouvelables. Son processus de production naturel utilise des déchets organiques. Une fois purifié, il est plus connu sous le nom de biométhane. Explorons en détail ses principaux aspects.

Différences entre gaz vert, biométhane et biogaz

Le gaz vert désigne des gaz renouvelables tels que le biométhane ou le biopropane. Le biométhane se compose en majeure partie de méthane. Il est destiné à être injecté dans le réseau de gaz que vous utilisez à la maison. En outre, le biogaz est un gaz vert n’ayant pas suivi de processus d’épuration.

Définition et composés des gaz verts

Le gaz vert biométhane est principalement composé de biométhane CH4 et de dioxyde de carbone CO₂. Sa composition varie selon la matière utilisée pour sa production (en moyenne 40 à 60 % de méthane). Il contient également de la vapeur d’eau et de l’hydrogène sulfuré (H₂S).

Demandez conseil à un expert certifié pour choisir votre chaudière

MonChauffagistePrivé vous garantit le bon choix de chaudière niveau confort et durabilité pour faire des économies d’énergie.

Processus de production : la méthanisation

La méthanisation consiste à favoriser la fermentation des déchets organiques. Pour ce faire, ils sont déposés dans un digesteur pendant une dizaine de jours. Celui-ci est maintenu à une température de 38 °C. La méthanisation doit se dérouler sans oxygène (digestion anaérobie).

L'épuration des gaz verts

Cette épuration permet aux fournisseurs d’énergie d’injecter le gaz vert dans le réseau. Devenu biométhane, il est 100 % miscible avec le gaz naturel. Injecté dans le réseau, le biométhane est utilisable sur les équipements domestiques :

  • chaudières individuelles et collectives ;
  • cuisinières au gaz ;
  • systèmes de production d’eau chaude sanitaire à gaz.

Pourquoi le gaz vert est un gaz "local" ?

Le gaz vert est un gaz local parce que ses intrants proviennent des activités humaines réalisées localement. Il s’agit par exemple des matières suivantes :

 

  • déchets organiques agricoles ;
  • effluents d’élevages ;
  • boues des stations d’épuration ;
  • déchets organiques de consommation.

 

En France, 600 sites de méthanisation sont répertoriés. Découvrez sur la carte interactive les sites de gaz vert proches de chez vous.

Les fournisseurs de gaz vert en France

En France, quelques fournisseurs (Engie, TotalEnergies, ekWater, Ilek) proposent des gaz verts. La réglementation leur demande d’indiquer la proportion de gaz vert contenue dans leur offre. Pour en savoir plus, utilisez le comparateur du médiateur national de l’énergie.

Avantages des gaz verts

Malgré les prix du gaz et de l’électricité, se passer du gaz à la maison est extrêmement difficile. Sur le plan domestique uniquement, le biogaz sert pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisine. Il présente en outre cinq avantages majeurs.

1 — Réduction des émissions de gaz à effet de serre

La méthanisation capture le méthane qui serait libéré dans l’atmosphère par la décomposition des matières organiques. Le méthane est un gaz à effet de serre 25 fois plus puissant que le CO₂. Sa capture et sa valorisation énergétique sont des atouts majeurs pour la transition énergétique.

2 — Ressource renouvelable et infinie

Le biométhane est une énergie renouvelable, car il est produit à partir de matières organiques qui se renouvellent naturellement. Ces matières — déchets agricoles et déchets de consommation — ne s’épuisent jamais. Elles peuvent être collectées régulièrement à faible prix.

3 — Alternative vertueuse au gaz naturel

L’extraction et la production de gaz naturel aggravent l’effet de serre. Il faut l’extraire, le transporter et le brûler pour libérer son énergie. Au passage, il émet du CO₂, un gaz dont la présence est en contradiction avec les objectifs de neutralité carbone fixés pour 2050.

4 — Production/consommation neutre en carbone

Une plante, pour grandir, capte le CO₂ de l’atmosphère. Le carbone stocké est récupéré dans la phase de méthanisation du biogaz. Le carbone, brûlé lors de l’utilisation du biométhane, relargue le CO₂ précédemment capté par la plante. Le cycle production — consommation est neutre en émission de carbone.

5 — Compatibilité avec les chaudières gaz

Le biométhane est proposé dans les offres de gaz naturel de certains fournisseurs. Il est parfaitement compatible avec les chaudières gaz à condensation (très haut rendement). Cela vous offre la possibilité de comparer la pompe à chaleur et la chaudière à gaz au moment de changer. De plus, choisir ce type d’offre est un geste de soutien à l’agriculture française.

La production du gaz écologique vert est un processus 100 % naturel. Basée sur la méthanisation, elle s’effectue à faible prix, dans des installations locales, à partir de déchets organiques agricoles et domestiques. Vous cherchez des appareils à gaz performants capables de fonctionner au gaz vert ? Proxiserve installe partout en France des chaudières à gaz et des chauffe-eau à gaz compatibles.

Chloé Sarda, Chef de Projet ENR, Direction Technique Proxiserve

Plus de 10 ans d’expérience en management de projets chez différents acteurs de l’énergie et du service à l’habitat. Après plusieurs années de responsabilité d’un centre de profit régional, elle s’occupe actuellement du développement de l’activité Pompes à Chaleur chez Proxiserve.

8,7/10 etoiles

8,7/10 sur plus

96146 avis

8,7/10 sur plus sur 96146

Prix d'un appel local