Nous contacter au : 09 72 72 10 72 (Prix d'un appel local)

Entrée en vigueur des exigences sur les émissions NOx

A partir de septembre 2018, une directive européenne impose la mise en place d’un seuil limite d’émission d’oxyde d’azote (également appelées émissions NOx). Cette nouvelle loi européenne va engendrer le remplacement de certaines chaudières et la non-commercialisation de certains modèles. mon chauffagiste privé vous explique tout sur ces nouvelles exigences.

Qu’est-ce que les émissions NOx et pourquoi les limiter ?

Pour produire de la chaleur, votre chaudière réceptionne un combustible (gaz, fioul…) qu’elle va consumer. Avec la combustion du gaz, votre chaudière va produire et rejeter des dérivés oxygénés de l’azote, appelés NOx.

Ces émissions NOx ont des effets néfastes sur l’environnement. En effet, il s’agit de l’un des plus importants polluants de l’air. En plus d’être nocifs pour la santé, ces émissions NOx contribuent au dérèglement climatique.

C’est donc pour limiter ces émissions NOx que la loi européenne va évoluer, à travers la Directive Européenne ErP (Energy related Products).

Que dit cette directive sur les émissions NOx ?

La loi européenne interdit la commercialisation des chaudières dont le taux d’émission NOx dépasse les 56m/kWh à partir de septembre 2018.

Quels changements concrets pour vous ? 

Si vous devez changer de chaudière prochainement, il faudra donc prendre en compte que certains modèles de chaudières ne seront plus disponibles à la vente. Vous ne trouverez sur le marché que des chaudières répondant à ces nouvelles exigences européennes.

Si vous disposez jusqu’alors d’une chaudière basse-température, sachez qu’il existe aujourd’hui des modèles de chaudières gaz basse température dites bas NOx pour remplacer votre appareil. En effet, elles sont équipées d’un brûleur permettant de limiter les émissions NOx.

> Découvrir les modèles de chaudières bas NOx proposés par mon chauffagiste privé.

Si vous souhaitez vous orienter vers un modèle de chaudière à condensation, la configuration de votre installation devra être modifiée. En effet, votre conduit d’évacuation des fumées actuel n’est pas compatible avec ce type de chaudière. Il sera donc nécessaire de tuber votre conduit de fumées ou d’opter pour un modèle de chaudière à ventouse.

Même si ces changements peuvent entrainer des coûts de travaux supplémentaires, ces nouvelles dispositions auront un impact positif. Vous pourrez ainsi choisir un modèle de chaudière plus performant, moins polluant, moins énergivore et donc plus économique.

> Prendre rendez-vous pour un devis gratuit en quelques clics : Les experts mon chauffagiste privé vous proposent des solutions adaptées à votre situation et vous accompagnent dans votre démarche de travaux.

Quelles aides pour changer votre chaudière ?

Il existe différentes aides pour réduire le coût de l’installation de votre nouvelle chaudière. Découvrez nos articles pour en savoir plus sur le crédit d’impôt et la prime énergie :
> Tout savoir sur le crédit d’impôt
> Tout savoir sur la prime énergie

2018-08-22T08:26:12+00:00