Nous contacter au : 09 72 72 10 72 (Prix d'un appel local)
Chauffe-bain gaz : comment le choisir ? 2019-06-24T08:22:20+00:00

Chauffe-bain gaz : comment le choisir ?

Choisir un chauffe-bain gaz, c’est opter pour un équipement de production d’eau chaude sanitaire performant et confortable. Technologie, évacuation, marque, prix, installation… Découvrez tous les conseils de mon chauffagiste privé pour bien choisir votre appareil.

Les critères à prendre en compte pour choisir un chauffe-bain gaz

Pour assurer votre confort thermique et faire le meilleur choix, découvrez les critères à prendre en compte lors du choix de votre chauffe-bain gaz.

1. Chauffe-bain gaz : pourquoi et pour qui ?

Quand on évoque les équipements de production d’eau chaude sanitaire, on pense souvent au chauffe-eau électrique. Pourtant, le chauffe-eau gaz (aussi appelé chauffe-bain gaz) est un système qui présente des avantages non négligeables. En effet, sa résistante chauffante est plus imposante que sur les modèles électriques. De ce fait, le chauffe-bain gaz s’avère ainsi jusqu’à deux fois plus performant. Il est aussi moins gourmand en énergie et atteint généralement un rendement tout à fait satisfaisant.

Un chauffe-bain adapté à votre type de gaz

Pour fonctionner et assurer la production d’eau chaude sanitaire de votre logement, le chauffe-bain gaz s’appuie donc sur la combustion du gaz. 

Si votre logement est relié au réseau du gaz naturel

Très souvent, le gaz naturel (anciennement appelé gaz de ville), distribué directement jusqu’à votre maison, est utilisé pour alimenter vos équipements de chauffage au gaz. C’est pour cette raison que vous trouverez un grand nombre de chauffe-bains conçus spécialement pour le gaz naturel.

Si votre logement n’est pas relié au réseau du gaz naturel

Lorsque vous n’êtes pas relié au réseau du gaz, vous utilisez du gaz en bouteille ou en citerne (butane, propane…) pour alimenter vos appareils de chauffage au gaz. Dans ce cas, sachez qu’il existe des chauffe-bains équipés de brûleurs multigaz, adaptés à tout type de gaz. 

* Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie : Comment mieux se chauffer ?

2. Production d'eau chaude gaz : quel système choisir ?

Lorsque vous choisissez de produire votre eau chaude sanitaire avec le gaz, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez notamment opter pour un chauffe-bain gaz instantané ou à accumulation

Choisir un chauffe-bain instantané

Comme son nom l’indique, le chauffe-bain gaz instantané produit de l’eau chaude instantanément, à la demande, en fonction de vos besoins. Lorsque vous ouvrez votre robinet, le brûleur à gaz chauffe l’eau avant de la diriger directement vers votre point d’eau. Ainsi, aucune réserve de stockage n’est nécessaire.

Les avantages du chauffe-bain gaz instantané

  • L'eau chaude est produite instantanément, à tout moment.
  • Il ne chauffe que l'eau dont vous avez besoin.
  • Ce système limite la prolifération de bactéries.
  • Le chauffe-bain gaz est compact et permet donc un gain d'espace.
  • Le raccordement à un conduit d'évacuation n'est pas toujours nécessaire.

Les inconvénients du chauffe-bain gaz instantané

  • La capacité de production d'eau chaude du chauffe-bain gaz est limitée.
  • La température de l'eau n'est pas toujours constante.
  • La distance entre le chauffe-bain et le point d'eau doit être la plus courte possible.
  • Le chauffe-eau instantané ne peut pas être installé dans n'importe quelle pièce.

Choisir un chauffe-bain gaz à accumulation

Le chauffe-bain gaz à accumulation possède quant à lui une cuve qui lui permet de maintenir l’eau à une température élevée. Son fonctionnement est de ce fait différent. Lorsque que l’eau chauffée, stockée dans le réservoir, est utilisée, elle est remplacée par de l’eau froide qui est chauffée à son tour en environ une demi-heure. 

Les avantages d’un chauffe-bain gaz à accumulation

  • Très bon confort : il permet de stocker une quantité d'eau importante.
  • Le température de l'eau chaude est constante.
  • La chauffe de l'eau est assurée rapidement et à n'importe quel moment.
  • La durée de vie est plus longue et coût d'entretien moins élevé.

Les inconvénients d’un chauffe-bain gaz à accumulation

  • Avec son ballon, il nécessite de l'espace.

Quelle capacité choisir pour un chauffe-bain gaz à accumulation ?

Équipé d’un ballon, votre chauffe-bain gaz à accumulation nécessite de s’intéresser à un autre critère de choix : sa capacité de stockage.

En général, on trouve sur le marché des chauffe-bains ayant des capacités allant de 75 à 195 L, 150 L étant la capacité la plus courante. Dans la plupart des cas, vous devez comptez une consommation de 45 et 50 L d’eau chaude par personne et par jour.

Cependant, si vous privilégiez l’usage de votre douche et si votre chauffe-bain dispose d’une bonne puissance de réchauffage, vous pouvez visez un équipement moins imposant : 75 L peuvent parfois suffire pour un foyer de 3 personnes. 

Pour faire le bon choix, faites appel à un pro !

Pour être sûr de bien choisir la capacité de votre chauffe-bain à accumulation, n’hésitez pas à prendre rendez-vous pour une visite technique gratuite sur notre site. Un technicien viendra chez vous pour évaluer vos besoins et vous conseillera sur la capacité à privilégier. 

Autre alternative : choisir une chaudière à gaz mixte

Vous pouvez également installer une chaudière à gaz mixte qui assure à la fois le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Dans ce cas, il existe 4 modes de production d’eau chaude sanitaire : instantané, par micro-accumulation, par mini-accumulation ou par accumulation.

3. La débit d'eau chaude

Salle de bain alimentée par un chauffe-bain gaz

Le débit d’eau chaude de votre futur chauffe-bain est l’un des principaux éléments à prendre en compte lors de votre achat. C’est en effet ce critère qui déterminera votre niveau de confort.

Pour connaître le débit d’eau dont vous avez besoin, il convient alors de s’intéresser à votre mode de vie.

  • Combien d’occupants habitent dans votre logement ?
  • Utilisez-vous plutôt une douche ou un bain ? 
  • Disposez-vous d’une douche hydromassante ? 
  • À quelle fréquence utilisez-vous ces points d’eau ?
  • Est-ce qu’il arrive que plusieurs occupants de votre logement utilisent de l’eau chaude au même moment ?

Le débit d’eau annoncé sur votre chauffe-bain s’exprime souvent en litres d’eau débités par minute (ou par heure). Généralement, il faut compter un débit d’eau chaude de : 

  • 7 L/min pour un évier ou un lavabo ;
  • 10 à 11 L/min pour une salle de bain avec douche ;
  • 13 à 14 L/min pour une salle de bain avec baignoire ;
  • À partir de 16 L/min pour deux salles de bain.

Avec mon chauffagiste privé, vous pouvez faire appel à un technicien qui vous aidera à trouver le chauffe-bain dont vous avez besoin.

4. Le système d'évacuation

Parce qu’il utilise du gaz pour fonctionner, votre chauffe-bain génère des émissions de gaz (monoxyde de carbone, par exemple) qui peuvent être dangereuses pour votre santé. Deux cas de figure peuvent alors se présenter :

  • Si votre chauffe bain à un débit inférieur à 5L/min, il peut être dispensé d’un système d’évacuation. Dans ce cas, il convient d’installer votre équipement dans une pièce bien ventilée : cette dernière doit disposer d’une entrée et d’une sortie d’air de 10×10 cm.
     
  • À partir du moment où votre chauffe-bain alimente une douche ou une baignoire, un système d’évacuation relié à l’extérieur de votre habitation est obligatoire. Deux possibilités s’offrent à vous : l’évacuation par conduit de cheminée ou l’évacuation par ventouse.

L'évacuation par conduit de cheminée

L’évacuation des produits de combustion se fait par tirage naturel, grâce à un conduit de cheminée disposé sur votre toit. 

Les avantages du conduit de cheminée

  • L'installation est facile et rapide si vous disposez déjà d'une cheminée.

Les inconvénients du conduit de cheminée

  • Votre chauffe-bain doit obligatoirement être installé dans une pièce bien ventilée.
  • Votre cheminée doit être ramonée chaque année.

L'évacuation par ventouse

L’évacuation des fumées par ventouse est permise grâce à un conduit double traversant le mur ou la toiture de votre habitation. De cette manière, la ventouse évacue les fumées par une voie et aspire de l’air à l’extérieur pour assurer la combustion du gaz par l’autre voie.

Les avantages de la ventouse

  • L'étanchéité est plus sécurisante.
  • Avec une ventouse, aucun ramonage n'est nécessaire : un contrôle visuel de la ventouse suffit. Cela simplifie l'entretien.
  • Le système est simple et rapide à installer si vous disposez déjà d'un chauffe-bain à ventouse.
  • Le chauffe-bain peut être installé dans n'importe quelle pièce.

Les inconvénients de la ventouse

  • L'installation doit être située à proximité d'un mur donnant sur l'extérieur de votre habitation, de préférence.
  • L'évacuation des fumées ne doit pas gêner vos voisins.
  • Si vous vivez dans un immeuble, l'installation n'est pas toujours possible (non autorisée par la co-propriété, peu de place pour l'évacuation des fumées...).
  • Pour la première installation de ventouse, un carrotage du mur (ouverture) est nécessaire.

5. L'allumage

Pour assurer la production d’eau chaude, votre chauffe-bain dispose d’un dispositif d’allumage. Là encore, plusieurs techniques existent. 

  • L’allumage électronique (via un courant électrique) : c’est l’ouverture du robinet d’eau chaude qui déclenche un processus électrique permettant d’alimenter le brûleur de votre chauffe-eau gaz. Ce type d’allumage, affranchi d’une veilleuse permanente, favorise ainsi les économies d’énergie.

  • L’allumage par pile est un autre mode d’allumage par piézo-électrique qui vous permet aussi de faire des économies d’énergie. Dans ce cas, votre appareil dispose d’une petite pile (fonctionnant pendant plusieurs années) qui alimente le train d’étincelles.

  • L’allumage provoqué par le débit de l’eau (pour le chauffe-bain instantané uniquement) : ici, c’est la passage de l’eau froide qui va générer l’action de la turbine à l’origine du train d’étincelles. Dans ce cas, votre appareil ne dispose ni d’alimentation électrique, ni de veilleuse permanente.

Zoom sur la veilleuse

La veilleuse, c’est cette petite flamme à l’origine de l’allumage du brûleur, lui-même responsable de la chauffe de l’eau.

À l’origine, tous les chauffe-eaux gaz disposaient d’une veilleuse permanente. Le problème, c’est que la veilleuse permanente est très énergivore puisque  du gaz est consommé tout le temps. 

Les fabricants ont donc ensuite imaginé des veilleuses non permanentes. Dans ce cas, l’allumage de la veilleuse n’intervient que lorsqu’il y a une demande d’eau chaude : quand le brûleur s’éteint, le veilleuse s’éteint aussi. 

Aujourd’hui, avec un allumage électrique (par piézo-électrique) permis par une alimentation électrique dédiée, votre chauffe-bain gaz peut être totalement affranchi de veilleuse. 

6. L'emplacement

Eau chaude produite par un chauffe-bain gaz

Vous vous demandez quel emplacement privilégier pour votre nouvel équipement de production d’eau chaude sanitaire ? Cet élément doit en effet être pris en compte lors de votre choix et dépend du type d’alimentation de votre appareil. 

  • Si votre chauffe-bain ne dispose pas d’alimentation électrique, vous pouvez l’installer n’importe où dans votre logement.
  • Si votre chauffe-eau est alimenté électriquement, il convient de respecter les exigences de la réglementation électrique. Il est alors strictement interdit d’installer l’appareil  à moins de 60 cm d’un point d’eau. 

Chauffe-bain gaz mural ou au sol ?

La place disponible dans votre logement peut aussi déterminer votre choix. La plupart du temps : 

  • Les chauffe-bains instantanés sont muraux et vous permettent de gagner de la place.
  • Les chauffe-bains à accumulation, plus imposants et plus lourds, s’installent souvent au sol.

Cependant, sachez qu’il existe aujourd’hui des modèles à accumulation qui peuvent être installés sur un mur. Ce dernier doit être alors suffisamment solide pour supporter le poids de l’appareil.

7. La marque

La marque de votre chauffe-bain gaz est une autre donnée à prendre en compte lors du choix de votre appareil. mon chauffagiste privé est agrée par les plus grandes marques d’équipements de production d’eau chaude.

Logo Chaffoteaux
Logo de la marque de chauffe-eau Ariston
Marque de chaudière Saunier Duval
Logo de la marque de chauffe bain gaz Styx
Logo de la marque de chaudière elm leblanc

Vous recherchez une marque précise ? Lors de votre demande de visite technique, n’hésitez pas à le préciser dans les commentaires. Le professionnel qui se déplacera chez vous, gratuitement, sera ainsi en mesure de vous proposer des modèles de votre marque préférée.

8. Le prix

Le prix de votre chauffe-bain gaz varie en fonction des toutes les données évoquées précédemment : type de chauffe-bain (instantané ou à accumulation), puissance, capacité, matériaux du chauffe-bain, marque… Voici cependant quelques ordres de prix qui pourront vous donner une idée de l’investissement nécessaire. 

  • Pour un chauffe-bain gaz instantané, comptez  entre 200 et 600 € (hors pose). 
  • Si vous optez pour un chauffe-bain gaz à accumulation, les prix se situent généralement entre 400 et 1 000 € (hors pose).

Outre le prix de l’appareil en lui-même, vous devez aussi intégrer d’autres éléments à votre budget, tels que : 

  • Le coût de l’installation par un professionnel qualifié.
  • Les équipements qui peuvent améliorer les performances et la durée de vie de votre équipement (adoucisseur d’eau, par exemple).
  • Le prix d’un rinçage ou d’un désembouage de votre circuit de chauffage qui peuvent vous permettre d’optimiser le fonctionnement de votre appareil.
  • À plus long terme : les frais relatifs à l’entretien de votre équipement de production d’eau sanitaire à gaz.

9. L'installation

Parce que votre chauffe-bain utilise le gaz pour fonctionner, il est important de prendre en compte la sécurité et la qualité de votre installation.  Vous devez donc impérativement faire appel à un professionnel certifié pour la pose de votre appareil. Ainsi, vous avez l’assurance que votre installation respecte toutes les exigences de la réglementation gaz. 

Comment bien choisir son installateur ?

Il existe différents labels et certifications qui vous permettent de reconnaître une entreprise ou un artisan qualifié pour l’installation de votre équipement à gaz.

Logo du label Qualibat
Logo Professionnel du Gaz
Logo RGE - Reconnu Garant de l'Environnement
Logo Qualigaz

Lorsque vous faites réaliser l’installation de votre chauffe-bain gaz par mon chauffagiste privé, vous avez l’assurance de faire appel à des techniciens certifiés. En plus, nos équipes sont à votre disposition pour vous conseiller tout au long de votre projet. 

(C’est gratuit et sans engagement).

10. Les compléments d'installation

Pour augmenter la durée de vie de votre chauffe-eau gaz et améliorer son fonctionnement, certains compléments d’installation peuvent vous être recommandés par votre installateur.

  • L’adoucisseur d’eau est un dispositif qui empêche le dépôt de calcaire sur les parois intérieures de votre chauffe-bain gaz. Si vous vivez dans une région où l’eau est très calcaire, ce complément est vivement conseillé. Il vous aide à limiter les risques de pannes et à prolonger la durée de vie de votre équipement. 

  • Installé directement sur vos robinets, le mousseur (ou aérateur) peut vous aider à réduire votre consommation d’eau chaude. Avec ce système, votre économie porte à la fois sur la consommation d’eau mais aussi de gaz. En effet, en réduisant votre débit d’eau chaude, vous pouvez économiser jusqu’à 25 % de gaz.

11. L'entretien

Comme pour votre chaudière à gaz, l’entretien de votre chauffe-bain gaz est obligatoire et doit être réalisé chaque année par un professionnel qualifié. 

Bon à savoir : si vous êtes locataire de votre logement, vous devez généralement être à l’initiative de cette visite de contrôle. Cependant, il peut arriver que le propriétaire s’en charge. N’hésitez pas à vérifier votre bail pour vous en assurer.

Le déroulé de la visite d’entretien

Lors de son intervention annuelle, le professionnel effectue : 

  • Un nettoyage de certaines pièces de votre chauffe-bain (injecteur, brûleur, ballon...).
  • Un contrôle de tous les composants de votre équipement (pompe, groupe de sécurité...).
  • Des réglages pour optimiser le fonctionnement de votre appareil.
  • Il évalue aussi le taux de monoxyde de carbone dans la pièce où se trouve le chauffe-bain (si celui-ci n'est pas étanche / à ventouse).

Entretien du chauffe-bain gaz : les avantages

Au-delà de l’aspect réglementaire, l’entretien de votre chauffe-bain gaz présente de nombreux avantages pour vous et pour votre équipement.

  • Vous améliorez la performance de votre chauffe-bain.
  • À la suite de l'entretien, vos dépenses énergétiques sont réduites.
  • Vous limitez les risques de pannes de votre équipement.
  • La durée de vie de votre appareil est prolongée.
  • Surtout, vous assurez la sécurité des membres de votre foyer.

Et si vous optiez pour un contrat d’entretien ?

Plutôt que de faire appel à un professionnel tous les ans, vous pouvez souscrire à un contrat d’entretien

Avec un contrat d’entretien, vous maîtrisez mieux les dépenses liées à la maintenance de votre appareil. Vous êtes aussi certain de ne jamais oublier votre entretien annuel. Dans certains cas, vous bénéficiez même de prestations supplémentaires qui peuvent s’avérer particulièrement intéressantes (dépannage, pièces de rechange comprises en cas de dysfonctionnement détecté lors de l’entretien…).

Opter pour le contrat d’entretien proposé par mon chauffagiste privé, c’est profiter du savoir-faire des techniciens qualifiés Proxiserve, expert des solutions de chauffage depuis plus de 30 ans. 

En résumé

Voici un petit récapitulatif pour vous aider à bien choisir votre futur chauffe-bain gaz.

  1. Le gaz est une énergie économique qui permet de vous chauffer de façon confortable. Quel que soit le type de gaz que vous utilisez (gaz naturel, gaz en bouteille ou citerne), vous pouvez trouver un chauffe-bain adapté.
  2. Avec le gaz, trois possibilités s’offrent à vous pour la production d’eau chaude sanitaire : le chauffe-bain gaz instantané (majoritairement installé dans le cas d’un chauffage collectif), le chauffe-bain à accumulation (recommandé dès lors que vous souhaitez chauffer plusieurs points d’eau) ou la chaudière à gaz mixte
  3. Le débit d’eau chaude de votre appareil, souvent exprimée en L/min, est une donnée très importante. 
  4. Pour les chauffe-eaux gaz les plus puissantes, un système d’évacuation des fumées de combustion est nécessaire. Elle peut se faire par un conduit de cheminée ou par une ventouse.
  5. Il existe plusieurs types d’allumages : la technique par piezo-électrique est la plus courante et la plus économique car elle n’utilise pas de veilleuse permanente.
  6. Votre choix peut aussi dépendre de votre place disponible. Les chauffe-bains instantanés sont souvent muraux tandis que ceux à accumulation s’installent plutôt au sol.
  7. La marque de votre appareil peut aussi être un critère de choix.
  8. Le prix de votre chauffe-eau gaz dépend de nombreux éléments : puissance, type d’allumage, marque… 
  9. Assurez votre sécurité : faites appel à un professionnel pour son installation.
  10. Certains compléments d’installations peuvent être utiles. Vous vivez dans une région calcaire ? L’adoucisseur d’eau est vivement recommandé. Pour faire des économies, vous pouvez aussi installer un mousseur sur votre robinet. 
  11. Enfin, n’oubliez pas que votre chauffe-bain gaz doit être entretenu chaque année par un professionnel.