Réglementation et conseils

Réglementation

Les réglementations évoluent, nous mettons en place chez Proxiserve des procédures et des formations afin de protéger nos techniciens.

Procédures :

  • Réglementation sur les astreintes (mise en place en 2011)
  • Réglementation sur l'amiante (formation en cours depuis 2012).

Formations :

  • En 2010 : formation de tout l'encadrement au management de la sécurité
  • Des plans de formations sécurité renforcés : travaux en hauteur, port des EPI...

Une démarche de prévention des risques

Dans le cadre de la préparation des chantiers :

  • Établissement du Plan sécurité en coordination avec vos services
  • Information des résidents.

Pendant le chantier :

  • Respect des règles de sécurité applicables à nos métiers
  • Mise en œuvre des moyens de protection
  • Protection des lieux d'intervention
  • Évacuation et gestion des déchets de chantier
  • Nettoyage des lieux après intervention.

En cas de danger grave immédiat (DGI), nous nous engageons à informer vos services immédiatement.

Conseils

Pour votre sécurité, votre confort, la maitrise et la réduction de vos consommations, retrouvez nos conseils pratiques respectueux de l'environnement.

Ne jamais obstruer les entrées d'air dans le logement

En effet, la quantité d'air doit être suffisante pour alimenter à la fois la combustion de l'appareil gaz, celle des occupants ainsi que la bonne aération du logement (afin d'éviter les condensations et moisissures sur les murs).

Entretenez votre chaudière !

Un appareil de chauffage/eau chaude régulièrement entretenu c'est 8 à 12 % d'énergie consommée en moins ! (Source Ademe).

  • Vous réduisez les risques de pannes !
    Statistiquement, la fréquence des pannes est cinq fois plus faible sur les installations entretenues. (Source Ademe)
  • Vous prolongez la vie de votre chaudière !
    La durée de vie moyenne d'une chaudière entretenue augmente de 2 à 3 fois. Vous en amortissez donc le coût plus facilement. (Source Ademe)
  • Vous contribuez à la qualité de l'air !
    Avec une chaudière régulièrement bien réglée, vous préservez l'environnement
  • Vous optimisez votre sécurité !
    En entretenant régulièrement votre chaudière, vous vous préservez contre les risques éventuels liés à votre installation et vous êtes en conformité avec la législation en vigueur (DécretN° 2009 - 649 du 15/09/2009).

Prendre garde à la bonne vacuité du conduit de cheminée (ramonage obligatoire au moins une fois par an)

Une obstruction, même partielle, empêcherait la bonne évacuation des gaz brûlés provenant de la combustion de l'appareil gaz. Là encore, le risque d'asphyxie est important par modification du taux d'oxygène de l'air ambiant servant à la combustion.

Remplacez votre ancienne chaudière !

Votre chaudière a plus de 15 ans ? Pensez à la changer. Une chaudière neuve, c'est une économie de 12 à 15 % sur votre facture de gaz ou de fioul et jusqu'à 30 % d'économies si vous investissez dans une chaudière à condensation. Autant d'avantages pour votre porte monnaie que pour la planète ! (Source Ademe).

Pourquoi remplacer son ancienne chaudière par une chaudière à condensation ?

Economiques, technologiques et écologiques, les chaudières à condensation récupèrent de l'énergie en condensant la vapeur d'eau des gaz de combustion. Ce procédé permet d'obtenir un rendement supérieur à 100%. Ainsi, le rendement énergétique est amélioré de 15 à 20 % par rapport à une chaudière standard traditionnelle nouvelle génération. Respectueuses de l'environnement, ces chaudières rejettent moins de gaz carbonique (CO2) et jusqu'à deux fois moins d'oxydes d'azote( NOx) qu'une chaudière classique. Les chaudières à condensation murales ou sol vous garantissent une solution de chauffage performante, souple et économique : jusqu' à 30% sur votre facture d'énergie (Source : Ademe) et jusqu'à 30% de crédit d'impôt en 2014 (selon conditions : http://renovation-info-service.gouv.fr/).

Economies d'énergie : avez-vous pensé à réguler et programmer votre chauffage ?

Parfois, il suffit d'un simple robinet défaillant sur vos radiateurs pour nuire à votre confort et ruiner vos efforts pour réduire vos dépenses d'énergie ! L'installation de systèmes de régulation comme les thermostats d'ambiance programmables peuvent y remédier. L'horloge de programmation module la température que vous souhaitez quand vous le désirez en fonction des besoins des différentes pièces de votre habitation et permettent ainsi de réaliser jusqu'à 25% d'économie sur votre facture de chauffage. (Source Ademe).

Véritables régulateurs d'ambiance autonome, la pose de robinets thermostatiques vous permet aussi de personnaliser la température souhaitée pièce par pièce en la maintenant d'une manière constante.

Des solutions économiques et intelligentes tant pour votre budget que pour la planète !

Que faire si vous sentez une odeur de gaz dans votre logement ?

  • Evitez toute flamme
  • Ne manipulez pas les interrupteurs électriques
  • Coupez l'arrivée de gaz
  • Aérez la pièce
  • Téléphonez aux services d'urgence de l'extérieur de votre habitation.

Que faire en cas de sensation de vertige, de nausées, de fatigue extrême, d'envie de dormir inexplicable et incontrôlable ?

  • Retenez votre respiration et ouvrez la fenêtre
  • Quittez votre logement et faites évacuer toute personne qui s'y trouve
  • Allez respirer à l'air libre
  • Appelez les services d'urgence.

Pourquoi la température de l'eau varie-t-elle parfois sous la douche ?

Votre production d'eau chaude est probablement réalisée par un appareil instantané. Une élévation du débit de soutirage de l'eau chaude se traduit par une baisse de la température. Pour éviter ce phénomène, il y a lieu d'installer une capacité de stockage d'eau chaude complémentaire ou de remplacer votre appareil actuel par une chaudière avec un ballon de stockage intégré.

Que faire lorsqu'il y a des bruits inhabituels dans l'installation de chauffage ?

Vérifiez la pression de l'eau dans l'installation sur le manomètre. Si la pression est inférieure à 1 bar, rajoutez de l'eau nécessaire pour atteindre la pression minimale recommandée par votre installateur, en général entre 1 et 2 bars. Si la pression est correcte, le bruit provient certainement de l'air qui est dans le circuit de chauffage. Arrêtez votre chaudière et purgez chaque radiateur bruyant. Faites ensuite l'appoint d'eau, si nécessaire, et remettez en service. Si le bruit persiste, ne bricolez pas votre installation, contactez votre chauffagiste ou votre bailleur.

Avez-vous pensé à vous équiper de ces accessoires indispensables à votre sécurité et confort ?

  • Détecteur de monoxyde de carbone, pour détecter ce danger mortel
  • Kit sécurité gaz et flexibles de raccordement gaz, en conformité avec l'Arrêté du 25/04/2012
  • Détecteur de fumée, obligatoire en 2015.